El Watan2

le laboratoire médias

Colloque El Watan Week-End – Barzakh: L’islam, un handicap pour l’Algérie?

Aujourd’hui, à partir de 14h30, El Watan Week-End et les éditions Barzah invitent Lahouari Addi et Abderrahmane Hadj-Nacer à débattre. Le sociologue et l’économiste livreront leurs réflexions sur la nation algérienne, une nation en construction cinquante ans après son indépendance. Le débat de samedi sera retranscrit en direct sur le site www.elwatan.com et sur notre compte Twitter @elwatan_weekend .
A cette occasion, le blog de El Watan Week-end vous propose une série de petits débats, tout au long de la semaine, sur les thèmes abordés samedi. Voici le dernier épisode.

«Pour les partis islamistes, la démocratie se limite à l’acte de voter, oubliant qu’elle suppose aussi la liberté d’expression, et surtout que la souveraineté est humaine et non divine.»
Ici, le sociologue affirme que la démocratie est une idéologie qui considère la société est la seule source du pouvoir politique et l’unique facteur de légitimité. Comment expliquer que dans de nombreux pays du Monde Arabe, les partis islamistes soient plébiscités par la population? Et bien pour Lahouari Addi, cette adhésion est une réponse à la faillite des systèmes déjà en place. Face au trucage des élections, à l’injustice sociale, le citoyen espère un Etat idéal où les valeurs «justes» serait respectées. Cet idéal trouve sa place dans les principes religieux.

Désenchantement
Pourtant en Algérie, où l’Islam est religion d’Etat, les islamistes ne parviennent pas à prendre le pouvoir. Pour rappel, l’Alliance Verte a obtenu 50 sièges des 462 de l’Assemblée populaire nationale, lors des dernières élections législatives. Les universitaires ont plusieurs explications.
Pour Gilles Kepel par exemple, le courant islamiste radical a été affaibli à la fin des années 1990, par la rupture entre les classes sociales les plus aisées, très pieuses, et la jeunesse qui a fait le choix de la violence.
Lahouari Addi souligne quant à lui que les difficultés du quotidiens ne suffisent pas à expliquer le désenchantement des Algériens vis à vis de l’Islam politique. D’abord, les 200 000 morts consécutifs à l’arrivée au pouvoir du FIS ont traumatisé la population. Ensuite, le sociologue prend l’exemple de l’Iran, état islamiste, qui n’assure pourtant pas la justice et l’égalité. Voilà ce qui expliquerait en partie, la frilosité des Algériens face à un islam politique radical.

Pourtant, pour Lahouari Addi, il y a bien un lien entre la présence de l’islam dans la société et les balbutiements démocratiques: «La problématique de la démocratisation dans les pays musulmans est en relation avec la capacité du nationalisme et de l’islamisme à se doter de moyens intellectuels pour transformer la société.»
Selon le sociologue, le succès de l’islamisme est du à l’échec du nationalisme quant à la construction d’un Etat de droit. Les obstacles à la réussite de l’islamisme, sont les mêmes que ceux qui ont conduit à l’échec du nationalisme: la faiblesse de l’économie privée, l’importance du secteur économique étatique, ce qui a pour conséquence de favoriser le clientélisme, et le caractère public de la religion. «Une économie moderne donnerait naissance à des groupes sociaux produisant des richesses en dehors du contrôle de l’Etat, et une culture moderne mettrait fin à la suprématie idéologique du spirituel sur le temporel, ce qui favoriserait la sécularisation et le caractère privé de la religion.»

Yasmine Saïd
A lire:
KEPEL, Gilles, Jihad. Expansion et déclin de l’islam politique, Gallimard, 2003
ROY, Olivier, L’échec de l’islam politique, Le Seuil, 1992.
ADDI, Lahouari, Chroniques d’une expérience postcoloniale de modernisation, Barzakh, février 2012.
Pratique: «Réflexion sur une nation en construction»
Samedi 26 mai à partir de 14h30
Hotel Essafir (ex-Aletti), Alger
Infos: 021 653317

49 commentaires sur “Colloque El Watan Week-End – Barzakh: L’islam, un handicap pour l’Algérie?

  1. Bounif
    mai 26, 2012

    Les partis islamistes n’ont plus le monopole du coeur des Algériens et des Algériennes, qui se souviennent des massacres barbares qu’ils ont commis en Algérie depuis la fin des années 1980.

    Le MSP et ses alliés de l’Alliance Verte étaient convaincus qu’ils allaient gagner les élections, à tel point que Aboudjerra Soltani avait commencé à former son gouvernement et s’est rendu au Qatar et en Turquie pour remercier les dirigeants de ces deux pays des conseils et de l’aide financière qu’ils lui ont apportée et les assurer qu’ils auront la priorité sur les autres pays.

    Ceux qui détiennent le véritable pouvoir l’ont laissé s’enfoncer dans cette illusion, comme ils l’ont déjà fait avec Benflis en 2004.

    C’est pour cela que le MSP et ses alliés de l’Alliance Verte ont été choqués par les résultats des élections législatives du 10 mai 2012.

    A mon avis, Soltani ne résistera pas à ce choc et il va être débarqué au profit de Mokri ou Saidi, dans quelques mois.

    Cela ne m’étonnerait pas qu’Ouyahia, qui n’a plus rien à offrir à ses maitres, connaisse le même sort.

    En tout état de cause, je suis content que les 16 sanafirs insultés par le ministre Ould Kablia ont réagi et lui ont rendu la monnaie de sa pièce car lui aussi il traine beaucoup de casseroles.

    C’est la panique qui le rend enragé et cette rage va devenir plus grande au fur et a mesure que leur fin approche car ils savent que le glas a sonné pour eux et leurs sbires.

    Comme dit Hakim Laalam, vivement la fin du cauchemar !

    La dérive régionaliste du clan présidentiel depuis 1999 doit être stoppée d’urgence sinon elle va conduire à l’implosion notre pays qui se relève lentement du terrorisme islamiste.

    Bouteflika et Belkhadem doivent être isolés afin de limiter les dégâts de la fuite en avant suicidaire de ces prédateurs, qui constituent une infime minorité qui divise les Algériens et les Algériennes pour régner sur eux en dilapidant les ressources financières et naturelles non renouvelables de notre pays.

    J’ai horreur de ce langage méprisant et de cette mentalité rétrograde du makhzen.

    A ce que je sache M. DOK, l’Algérie ne vous appartient pas ?

    Si vous avez oublié cette évidence, le peuple algérien va bientôt vous le rappeler à vous et à vos congénères du clan présidentiel, qui cherchez visiblement à mettre le feu dans notre pays avant de rentrer chez vous, au Maroc.

    Allez vous-en imposteurs !

    Ces aventuriers veulent nous faire peur en nous disant :”nous ou le déluge”.

    Nous leur répondons :”Plutôt le déluge que vous” car jusqu’à présent nous les avions eus eux et le déluge.

    Ils sont nombreux les drames et les catastrophes que notre pays a subis depuis 1962 à cause de ces calamités humaines autoproclamés dirigeants de notre pays.

    Je comprends parfaitement la vive et légitime colère qui suinte des commentaires des uns et des autres, sans doute révoltés par le triste sort que notre pays subit depuis 1999 de la part de ce clan de prédateurs cupides et obstinés.

    Je suis sur que ces aventuriers ne sont pas forts mais ils profitent de nos fausses querelles et divisions.

    Un simple sursaut d’orgueil de notre part à la hauteur des enjeux ferait déguerpir ces prédateurs qui sucent le sang de notre pays et de sa jeunesse minée par les fléaux et le désespoir.

    Nous en sommes capables et ceux qui nous les imposent depuis 1999 ne lèveront pas le petit doigt pour eux car ils leur ont fait autant sinon plus de mal qu’au peuple algérien et à l’Algérie.

    Chiche !

    M. Ould Kablia, sachez une fois pour toutes que nous n’avons pas peur de la Police de de oulid bledek EL HAMEL car nous savons que notre cause et noble et elle est soutenue par l’écrasante majorité du peuple algérien qui en a marre de vous et de vos faces rabougries malgré tous les liftings que vous avez effectués aux frais de la princesse, qui portent malheur au pays.

    La communauté internationale vous suit de très près car elle sait de quoi vous êtes capables pour rester dans vos koursis.

    Je suis très triste d’apprendre hier que l’ONG américaine CANVAS prévoit un tsunami social et l’avènement bientôt du printemps arabe en Algérie, qui ont été accélérés par la mascarade du 10 mai 2012.

    Rabi yehdikoum ou yechfikoum ou yestar bladna ou ouledna mine charkoum.

    Je crois que la décision du Conseil Constitutionnel de rendre au PT, au FFS et à l’Alliance Verte, plusieurs sièges que le FLN de Belkhadem leur a volés, ne fait que conforter la position des 16 partis, qui ont décidé de créer un “Parlement Parallèle” parce que l’APN issue des élections du 10 mai 2012 serait selon eux le produit de la fraude massive ordonnée par Bouteflika, au profit du FLN afin de préparer M Belkhadem, son S.G fortement contesté, à sa succession, sur une base purement régionaliste.

    Papa DOK est le grand perdant du bras de fer qu’il avait engagé avec ces 16 partis politiques, dont il a appelé les dirigeants à démissionner.

    Djaballah, Menasra et consorts vont avoir le beau rôle et obtenir l’annulation de ces élections que d’aucuns appellent déjà “la mascarade du 10/05/2012.

    Notre Démocratie sera la grande gagnante de cette épreuve incha Allah.

    C’est vraiment enfantin de la part des vieux chnoques gâteux qui dirigent notre pays malgré nous.

    C’est à celui qui crie haut et fort qui obtient gain de cause, qui arrache son droit.

    Où est l’Etat ?

    Où est la morale ?

    Où sont la Constitution et les Lois de la République ?

    Tag aala man tag fi bled miki où tout s’achète et tout se vend même les postes de Députés, Sénateurs, Ministres, Ambassadeurs, Douaniers, Flics, etc…

    Wine rana raihim hakda ?

    Rabi yestour bledna oua ouledna.

    Je sens comme un tsunami qui monte, qui monte, qui monte au sein du peuple algérien, qui est très mécontent et très déçu et qui est quotidiennement méprisé et défié par ces “dirigeants autoproclamés”,qui vivent enterrés dans leurs bunkers, loin de ses préoccupations et de sa triste et dure réalité quotidienne.

    En d’autres temps, les institutions chargées de veiller aux grand équilibres de la société algérienne auraient réajusté les choses avant qu’il ne soit trop tard.

    Aujourd’hui, elles assistent impuissantes à la déliquescence de l’Etat algérien, privatisé par un clan, par une famille.

    Il y a péril en la demeure, messieurs et mesdames les “responsables”.

    La hayata limane tounadi !

    Y a t-il un commandant dans le titanic algérien ?

    • Benmessaoud
      mai 26, 2012

      Moi je ne crois pas un mot de ce que dit Aboudjerra Soultani.
      C’est plutôt le pouvoir qui ne veut plus de son parti qui est enlisé jusqu’au cou dans les affaires et les scandales qui ont éclaté dans les ministères dirigés par des ministres du HMS, comme Ghoul, Benbada et les autres ministres islamistes.
      A mon avis Ghoul a été nommé à l’APN pour le protéger et bénéficier de l’immunité parlementaire contre les abus, méfaits et forfais commis au Ministère des Travaux Publics et qui ont été essuyés sur le dos de son Secrétaire Général

    • saoudi
      juin 5, 2012

      non seulement vous délirez mais pire vous êtes en train d’appeler à l’anarchie et au désordre en Algérie à l’instar de la Libye et la Syrie
      Allah youstar al Djazaïr wa cha3bouha al Salih
      vous n’êtes que le porte voix de l’Occident qui louche sur les réserves financières et les réserves pétrolières de notre pays gagnés grâce à nos dirigeants
      votre commentaire est un commentaire de terroriste qui souhaite le chaos en Algérie;
      laissez nous vivre en PAIX , et allez au diable avec vos idées noires et meurtrières

      • RANDOLET Michel
        juin 13, 2012

        L’Algérie possède bien des atouts économiques,touristiques que lui envient
        ses « partenaires » arabo-musulmans du Bassin méditerranéen…Qu’est-ce
        qui l’empêche donc d’être le pays le plus puissant du Bassin méditerranéen?
        L’Algérie devrait être la plus belle vitrine de tout le Bassin méditerranéen…
        L’équivalent de l’Allemagne en Europe…
        Si l’Islam devait être fédérateur en Méditerranée,ça se saurait…

    • fadela
      juin 5, 2012

      la caravane passe les chiens aboie

      • RANDOLET Michel
        juin 13, 2012

        Mais comment donc la Tunisie en soit arrivée aux affrontements islamites-
        « laïcs » qu’elle connaît aujourd’hui…?Ceci en Tunisie,cela en Lybie,en Syrie,
        en Irak…

  2. El_Arabi_El_Acil
    mai 26, 2012

    Un chapelet d’insultes et , on a beau lire et relire , on ne comprend ni à qui tu t’adresses ni ce que tu veux dire.
    Quand on est sage et pondéré, il y a un autre style à adopter.
    Là , tu insultes tout le monde et tu tires à vue sur tout ce qui bouge.
    Tes tirs te paraissent chirurgicaux, alors qu’ils sont sans effet parce que tu dis n’importe quoi et ce n’importe tu le dis avec de la bave.

    Non, je suis sérieux. Prends un verre d’eau et calme toi.

    • Omar
      mai 26, 2012

      ça y est on vous a enlevé la laisse, la arabi oua la acil ?

    • zaidoun
      mai 27, 2012

      salam
      ca y est !! c’est sur qu’on vous a fait taire par un logement ou un poste juteux hein?! ni Arabi ni acil !!!!!!

  3. Alilou
    mai 26, 2012

    El Arabi, je partage entièrement l’opinion de Bounif et je trouve très douteux ton commentaire méchant et vindicatif comme la majorité de tes commentaires d’ailleurs.
    La dérive dictatoriale et régionaliste de Bouteflika inquiète sérieusement les Algériens et Algériennes ainsi que les pays et ONG étrangers. Selon l’ONG américaine CANVAS, l’Algérie serait menacée d’un tsunami social imminent dont l’avènement aurait été accéléré par la mascarade du 10 Mai 2012.
    Sans rancune, seule la vérité blesse.

    • zaidoun
      mai 27, 2012

      salam
      merci beaucoup d’avoir repondu exactement comme je le desirai !!! car je n’ai pas assez de style fort pour rendre la balle à ce faut arabi et acil

  4. derg youc
    mai 26, 2012

    salam tout le monde;je voudrais juste que nos intellectuels sociologues économistes ou autres, prennent la peine et le courage de préciser leur religion,et ne pas en avoir en est une,avant de se lancer dans un débat d’idées quel qu’il soit,cela simplifierait bien la compréhension des idées des uns et des autres!en ce qui me concerne je suis simple médecin musulman Algérien pratiquant,toujours à l’écoute des idées de ses concitoyens.merci.

    • must
      mai 27, 2012

      le mal se trouve dans et chez les dinosaures qui ne veulent pas lâcher prises,ils n’ont pas encore compris que le pays et surtout les jeunes n’ont pas besoin d’eux pour vivre leurs vie,en ce siècle ou tout va vite très vite! un pays de jeunes diriger par des vieux, malheureux !

    • Nadia Ali-Ouelhadj
      juin 1, 2012

      Je pense qu’être algérien, cela suffit amplement. Nous n’avons pas besoin de mettre en avant nos convictions religieuses pour dire une opinion ou émettre une analyse.

      La courtoisie la plus élémentaire est d’écouter les opinions des uns et des autres peu importe les appartenances religieuses.

  5. Benbouali
    mai 26, 2012

    Les partis du « Front pour la protection de la démocratie » ont installé, cet après midi, le « Parlement populaire » au siège de RPR.

    Ce Parlement est composé de 462 « députés » et les 16 partis qui le constituent revendiquent plus de 3 millions de voix et accusent le Président Bouteflika d’avoir soutenu la fraude massive au profit du FLN.

    Selon Abdallah Djaballah, le porte parole de ce groupe de partis, « le FFS et le PT ont négocié leurs quotas en contrepartie de leur participation aux travaux de l’APN ».

    Il a aussi annoncé que beaucoup de parlements « frères » seraient prêts à reconnaitre le Parlement Populaire et à établir des relations avec lui.

    Selon Djaballah, en quittant la cérémonie d’ouverture des travaux de l’APN, l’Alliance Verte a voulu se montrer solidaire avec les 16 partis qui forment le Front pour la sauvegarde de la démocratie en Algérie.

    Sales temps pour Boutef ?

    Quelle fin de règne pathétique !

  6. Omar 2
    mai 27, 2012

    A mon avis, ce sont la paranoïa, la mégalomanie et le mépris des autres, c’est à dire tous ceux qui ne sont pas de sa région, qui ont poussé Bouteflika à demander à ses fidèles serviteurs d’octroyer au FLN, en déliquescence et déchiré par la guerre des chefs, une majorité écrasante, à la fois pour réhabiliter ce parti moribond et pour humilier ses rivaux, le RND inclus puisque ce parti, arrivé 2ème n’avait obtenu que 3 fois et demi moins de sièges qu’El Djebha malade de Belkhadem.

    Bourré de complexes, Bouteflika trouve un malin plaisir à humilier ses adversaires, en position d’infériorité ou de dépendance par rapport à lui. C’est le cas des 6 ministres « élus » députés, à qui il a interedit de lui présenter leur démission pour qu’il puisse les limoger avec un bref communiqué. Pour l’instant, seul M. Ahmed Benbitour, son premier Chef de Gouvernement l’a rivé de ce plaisir en lui jetant à la figure sa lettre de démission après l’avoir annoncé à la presse.

    Je crois qu’en agissant ainsi, Bouteflika qui vit dans ses bunkers d’El Mouradia et de Zéralda, a commis la faute de trop qui va précipiter son départ et les frèrots algériens ont compris cela, c’est pour cela qu’ils ne lâcheront pas la pression et seront bientôt rejoints par des partis « laics ».

    Au lieu d’assumer ses errements le pouvoir, qui a visiblement été pris de panique, à l’image de la réaction infantile de Daho Oul Kablia, qui ne cesse de proférer des bêtises à cause de son age avancé, a cédé aux injonctions de certains partis comme le PT et le FFS qui avaient crié au scandale, en leur ajoutant plusieurs sièges que le FLN leur a volés.

    Il confirme ainsi que les 462 sièges avaient été répartis abusivement par Bouteflika et non pas gagnés par les urnes.

    Le tsunami politico-social dont a parlé l’ONG américaine CANVAS à propos de notre pays est en train de monter et va balayer Bouteflika et son clan de prédateurs, responsables d’une dérive régionaliste dangereuse pour la cohésion, la stabilité, la sécurité et l’unité nationales.

    Rabi yestour bledna oua ouledna.

    • must
      mai 27, 2012

      le mal se trouve dans et chez les dinosaures qui ne veulent pas lâcher prises,ils n’ont pas encore compris que le pays et surtout les jeunes n’ont pas besoin d’eux pour vivre leurs vie,en ce siècle ou tout va vite très vite! un pays de jeunes diriger par des vieux, malheureux !

    • RANDOLET Michel
      juin 8, 2012

      Pour moi,qui suis Français,je suis très affligé par la tournure des « débats po
      litiques » qui occupent la « place publique » en Algérie…L’Algérie a pris un « pli »
      pour l’organisation du pays depuis 1962,qui oscille entre une « démocratie »
      très centralisée,avec les mêmes tares que la démocratie française:avoir un
      parlement de la même « couleur » que celle du Président de la République…
      Et,apparemment,ni le PS,ni l’UMP ne se soucient de vouloir en changer…C’
      est à en désespérer!Par contre,je suis admiratif de la démocratie hevète,
      dont la principale valeur est-depuis le milieu du 19è siècle-de se parler a
      vant de s’affronter violemment…!Et ça ne marche pas si mal…dans un pays
      aussi montagneux et où l’on parle entre 4 à 5 langues régionales…Mais
      poiuyrquoi donc l’Agérie ne pourrait pas imiter la Suisse?Ou encore l’Allemagne?Car,dans tous les pays musulmans au monde,je ne vois aucun
      qui puisse être digne d’être qualifié de « démocratique »…Turquie y compris!
      L’Indonésie étant à la pointe de la « démocratie » des pays musulmans du monde entier.Du côté chrétien,il n’y a rien de mieux que ce qui se fait dans
      les pays nordiques d’Europe…Et c’est certainement bien mieux que ce qu’on
      voit en Amérique,du Nord ou du Sud…

  7. Bounif
    mai 28, 2012

    A mon avis, il faut être aveugle pour ne pas voir la grave dérive régionaliste de Bouteflika.

    Depuis 1999, il bourre toutes les institutions de la République, à tous les niveaux, de fonctionnaires nés ou dont les parents sont originaires d’Oujda, de Tlemcen et d’une ou deux autres wilayas limitrophes.

    Cette dérive régionaliste, qui frôle le racisme s’est accélérée ces dernières années avec l’aggravation de sa maladie.

    Il a peur de mourir sans avoir mis en place la succession qu’il veut, c’est à dire celle qui, selon le dernier rapport du Département d’Etat américain, assurera « l’impunité » et la pérennité du clan de prédateurs cupides et obstinés, qui est imposé à notre pays par la force et fraude massive, depuis 1999.

    Connu pour sa mégalomanie, ses lubies et ses frasques excessives , comme lors de ses propres « élections » gagnées avec des scores staliniens, Bouteflika a octroyé au FLN un score irréel dans le triple but de réhabiliter ce parti moribond, discrédité chez le peuple algérien, au bord de l’explosion à cause de la guerre des chefs qui le mine profondément et qui le coule à vue d’oeil, soutenir Belkhadem, son héritier présomptif, désigné pour lui succéder en 2014 ou avant sur une base purement régionaliste et enfin humilier tous les autres partis politiques et surtout le RND pour enlever à Ouyahia et à ceux qui le soutiennent toute idée d’un candidat autre que le sien.

    Ceci dit, si la dérive régionaliste de ce clan, qui met sérieusement en danger la cohésion, la stabilité, la sécurité et l’unité de notre pays,n’était pas stoppée d’urgence, Bouteflika serait capable de mettre son frère Said à la place de Belkhadem qui ne serait qu’un lièvre?

    Vigilance, vigilance et vigilance car, comme l’a si bien dit M.Djaballah, le pouvoir et la maladie ont visiblement rendu fou Bouteflika, qui ne sait plus ce qu’il fait, il pratique une fuite en avant suicidaire et fait tout pour que ce soit « son clan ou le déluge ».

    Rabi yestour bledna oua ouledna.

    • RANDOLET Michel
      juin 8, 2012

      Ces « tendances » fâcheuses-qui sévissent en Algérie-sévissent dans tous les pays musulmans…Il n’y a de place pour « conduire » l’Algérie,à la fois la laïci
      té et l’Islam…Et puis,comment concilier les « traditions » des Khabiles avec
      ceux des Berbères,des Touaregs,des Chaouis et de bien d’autres(que je ne connais pas…!)?Et ça prévaut dans tous les « pays arabes »…!Peut-être que l’
      Algérie manque d’un Richelieu,d’un De Gaulle(qui n’était aféodé à aucun
      parti)…?Je vous souhaite un « Bon Roi Henri »,grand père de Louis XIV, »roi-so
      leil »…

      • rosedesable
        juin 8, 2012

        non merci gardez vos rois et chefs d’Etat, vous avez mis des siècles à vous moderniser, nous ça fait à peine 50 ans qu’on est sorti de la terreur et misère coloniales et tant qu’à prendre un modèle autant puiser dans notre propre histoire à savoir : Haroun alRachid ou l’Emir Abdelkader et bien d’autres encore
        et nos dirigeants actuels sont des experts pour nous avoir rendu notre Liberté, rétabli la Paix, payer nos dettes, et assurer une bonne exploitation de nos ressources
        donnez des bons conseils ou bien restez chez vous
        décidemment vous n’arrivez toujours pas à réaliser notre indépendance!
        une thérapie s’impose pour les nostalgiques,

    • RANDOLET Michel
      juin 12, 2012

      Même dans l’Europe la + démocratique,il y a des « luttes de clan »!Tournez-
      vous vers l’Ecosse et vous « apprécierez » la vigueur des luttes de clans dans
      l’histoire de cette nation…qui a su repousser la domination de la royauté
      anglaise après les Croisades…Aujourd’hui,l’Ecosse revendique à nouveau
      son indépendance…Et ces « principes » se retrouvent dans la « constitution »
      de la nation US…Je ne comprends pas la hantise algérienne à devoir en pas
      ser par la « solution suisse »…La CH s’est « stabilisée » à partir du moment où
      il a été admis par les « factions » allemandes et françaises-notamment-qu’il
      fallait partager le pouvoir et se fédérer,plutôt que s’entendre par des rap
      ports de force…Chaque canton ayant des valeurs culturelles et religieuses prpres…Pourquoi l’Algérie ne pourrait s’inspirer de ce modèle démocrati
      que?Plus le pouvoir sera partagé en toute intelligence et concertation,+
      l’Algérie s’élèvera face à toute l’Afrique et toute l’Europe….En Europe aussi,il y a eu des luttes féroces entres potestants et catholiques;entre protestants
      eux-mêmes…L’erreur à ne pas faire,c’est de vouloir réaliser l’Algérie sans
      en appeler aux Algériens de la « diaspora »,installés dans le monde entier,rom
      pus au fonctionnement des institutions de pays démocratiques…Il y a bien
      une solution pour que l’Algérie effectue une « transition démocratique inté
      grale » et définitive sans violences…!A quoi bon boycotter les élections,sur
      tout de la part des « expatriés »…Mais il y a une formule à éviter:réinscrire
      l’Islam dans la constitution algérienne comme faisant partie de la nation.
      ..La Turquie devra aussi en passer par là pour devenir une vraie démocra
      tie ,tout comme l’Indonésie…le Maroc,les Emirats arabes unis,l’Arabie Saou
      dite,la Jordanie et …l’Iran!!L’Iran étant le pire exemple à ne pas imiter:remp
      lacer une dictature par une autre,comme la France à la suite de sa révolut
      ion et du 1er Empire,du retour de la royauté(même « monarchie constitutio
      nnelle ») et d’un « empire républicain »!!Et si l’Algérie pouvait « réintégrer » les
      Juifs et les « Pieds noirs » partis avec « le couteau sous la gorge »,voilà qui dé
      montrerait sa grande maturité aux yeux de l’Europe et de « régimes » de l’
      ex-bloc soviétique,de la Russie elle-même…très préoccupée de « récupé
      re les billes » qu’Elle a perdue après 1989,d’une manière ou d’une autre…
      Question:est-ce que le président de la république algérienne peut être dé
      nommé « Raïs » d’Algérie?

  8. Benmahmoudi
    mai 28, 2012

    Quelque chose me dit que beaucoup de choses dont parle le Cheikh Djaballah dans cette interview vont se réaliser bientôt.
    Djaballah dit tout haut ce que l’écrasante majorité des Algériens pensent tout bas.
    Cela montre qu’au bout de 13 ans de pouvoir dominé par l’improvisation et les coups bas, Bouteflika a fini par faire l’unanimité contre lui et son clan.
    Malgré les apparences de puissance et d’impunité qu’ils montrent, ils vont tomber comme des branches mortes car leur automne est arrivé.

    Vive l’Algérie !

    Vive la République

  9. Benbouali
    mai 28, 2012

    Cheikh vous aurez mieux servi votre cause si vous et vos frères des autres partis islamistes avez boycotté la mascarade annoncée du 10 mai 2012.
    Maintenant, il est trop tard.
    Hchahalkom Bouteflika, il vous reste seulement à avaler la lafaa et à le maudire jour et nuit.
    Si vous êtes réellement madhloumine Allah va exaucer vos prières si vous êtes des hypocrites, il va vous couler avec Bouteflika et son clan de prédateurs.

  10. Bounif
    mai 29, 2012

    « L’élection législative du 10 mai 2012 a perdu sa crédibilité au vu des transgressions et des dépassements enregistrés durant toutes les étapes qui ont accompagné l’organisation du scrutin », a conclu la Commission nationale indépendante de surveillance des élections législatives du 10 mai 2012, selon le quotidien électronique TSA.
    Si cette information était vérifiée, elle signifierait un discrédit total pour Bouteflika qui avait cautionné la fraude massive qui avait permis au FLN d’avoir une écrasante majorité, qui ne reflète nullement sa maigre base sociale.
    Elle précipiterait automatiquement le départ de Bouteflika, qui aurait forcé la main, certains vont jusqu’à parler de coup d’Etat, aux autres institutions de la République afin de donner l’avantage à son clan en vue d’une successions, qui pourrait intervenir à tout moment d’ici à 2014.

  11. Benbouali
    mai 30, 2012

    Les reproches que la CNISEL fait à Bouteflika et à Dahou Ould Kablia, qui ont ouvertement violé la loi et favorisé le FLN, par la fraude massive et en exerçant des pressions diverses sur les bureaux de vote, avant , au moment et après le vote, sont graves.

    Ils doivent logiquement aboutir à l’annulation de ces « élections » de la honte et l’enquête que la CNISEL demande au DRS d’ouvrir à ce sujet ne pourrait aboutir qu’à cette conclusion, qui est la seule qui pourrait atténuer la colère des partis politiques qui ont dénoncé la fraude massive, c’est à dire 42 partis sur les 44 qui ont participé à ce scrutin.

    J »espère que le DRS va se démarquer de cette mascarade qui ternit considérablement l’image de notre pays ,le rabaisse et le rend encore plus vulnérable devant les autres nations, qui méprisent ses dirigeants cupides et obstinés, qui pratiquent une fuite en avant suicidaire pour que leur clan de prédateurs, isolé sur les plans national, régional et international reste encore quelques mois au pouvoir, qui les a rendu fous.

    Rabi yestour bledna oua ouledna.

  12. mouraddz
    mai 31, 2012

    Gardons-nous mes amis d’Algérie et d’ailleurs, de suivre toute la pensée d’un auteur bien-pensant.D’ailleurs, qu’en savait-il de sa pensée ?;quand il ignorait parfois la nôtre et celle des autres. L’influence par exemple d’un Edward W. Saïd ne dure guère plus longtemps que ma lecture respectueuse de son entité intellectuelle et orientaliste et de celle qui m’en sont contradicteurs, y compris sur ce site et parmi certains intervenants au niveau de ce colloque.Mais,ce,dans le respect et la tolérance de ces différences insoupçonnables de richesses et de pluralités.
    Car voyez-vous , avec le recul, les facteurs de schématisation stéréotypée de l’islam sont me semble-t-il autant d’ordre endogène qu’exogène;et dont le paroxysme peut réssurgir dans l’islamophobie caricaturale de l’occident et des vaincus -civilisationnels du monde arabo-islamique.SUIVEZ-MOI ET VOUS COMPRENDREZ:
    Les événements historiques qu’ont connus les années 1989 -2001,à savoir la chute du Mur de Berlin , l’effondrement du Bloc Communiste et le drame effroyable du 11 septembre 2001 ont ouvert devant la pensée occidentale
    et les imaginaires de ses bien-pensants des perspectives radicalement caricaturales , stéréotypées et manichéennes à l’encontre de l’islam.Une voie qui frise l’islamophobie ,prémissant que dis-je? prémiçant la voie à un nouvel ordre doctrinal mondial si injuste, et si infondé à l’égard de l’islam, et à l’égard du saint-coran.
    Et dont semblent ,aujourd’hui victimes; et le patriciat intellectualiste et sa plèbe culturaliste, qui en est l’autre expiatoire en Algérie et dans un ailleurs arabo-musulman.
    Qui sommes nous ? s’interrogeait , à votre instar Samuel Huntington dans un ouvrage.Et bien pour notre part ,on va vous dire qui sommes-nous;nous autres les musulmans d’Algérie démocrates, républicains et modernistes.OUI,Nous sommes ceux qui appartenons à un monde islamique qui n’est pas un monolithe de concept.Car, oui, nous appartenons une religion céleste qui porte le dogme fondamental, irréfragable et intangible de la vérité, des confluences intelligentes et médianes de la spiritualité,de la foi,de la modernité et des lois universelles qui régissent l’évolution des hommes et leurs rapports avec la pluralité,la tolérance et la différence, y compris dans le rapport tolérant de et à l’athéisme dans une cité musulmane régie par la démocratie,les droits de l’homme,et la convivialité interconfessionnelle et intercivilisationnelle. Oui, une cité islamique, partie indivisible d’une communauté de l’humanité; dans ce que j’appellerai la grande convergence valorielle de l’islam avec jésus et Moïse que le salut de dieu soit sur eux.Oui,une lecture conceptuelle et contextuelle intelligente et éclairée du saint-coran et de l’authentique parole prophétique mohamadite vous le certifieront.C’est pourquoi ai-je toujours considéré que le danger intégriste des islamistes s’évanouit quand on ose le regarder et l’affronter de notre vérité si convergente avec l’authentique islam céleste .
    Une vérité qui peut s’avérer un jugement implacable à l’encontre des bien-pensants occidentaux; quand bien même l’extrémisme du TEA PARTY et de ses néo-évangélistes ultra-conservateurs y était chez eux bien réel en contre -pouvoir influent et décideur;remémorez-vous bush et les tenants du patriot act aux USA,en Norvège et ailleurs!.
    Oui ,plus que jamais, et dans la voie de la conjuration des facteurs endogènes et exogènes de l’islamophobie je suis convaincu qu’une démocratie est possible en Algérie;tout aussi qu’une démocratie islamique en Afrique du nord à l’image de la TURQUIE D’ERDOGAN et de la démocratie chrétienne incarnée par la CDU en Allemagne.Ceci étant dit ,je suis musulman,mais,jamais je ne serai jamais un islamiste,non,jamais!.Car, ne me voilà-t-il pas toujours cet homme, qui pourrait être l’incarnation Algérienne d’un gauche à la Tony Blair avec de la régulation,de la justice sociale,de l’Algérianité et des valeurs Islamo- Arabo-Amazighes en plus,et avec de la vassalité en moins.
    OUI,une conviction pour laquelle un être humain est libre, non quand l’autre ne l’est pas, mais quand l’autre l’est aussi.c’est pourquoi ai-je transposé et à juste raison les exemples turc et allemand dans notre débat contextuel et analytique.
    Et à ceux qui s’en méfieraient parmi mes compatriotes Algériens je dirai: que la démocratie laïque turc compte aujourd’hui beaucoup moins de prisonniers d’opinion,qu’elle n’en comptait du temps de la dictature des généraux.Quant à la répression anti- terroriste kurde elle est l’héritage et l’émanation de la doctrine existentielle de la haute sécurité nationale, telle que pensée par les kaméliens militaires et les démocrates-laïques.Il y va sans dire que la démocratie turc reste perfectible;et qu’elle doit faire sienne de véritables réformes menant vers une autonomie kurde limitée dans un état turc centralisé,souverain , fédérateur et respectueux des droits, de l’identité et de la citoyenneté des kurdes .Ceci étant dit,cette Turquie doit être aussi ferme et répressive contre la branche armée terroriste et scissionniste du PKK.Car, pour le devenir existentiel de la turquie qu’elle soit de gauche,de droite,communiste , laïque ou autre; il n’est pas question d’accepter un état kurdistan sur son territoire ou à ses frontières. Comme c’est aussi le cas ,d’ailleurs pour une algérie démocratique qui ne saurait accepter,ni tolérer un état-touareg sur son territoire ou à ses frontières.Mais c’est une algérie soucieuse des droits- citoyens et identitaires de ses touaregs et de ceux du Sahel. donc, si j’étais turc j’aurais opté pour la même option doctrinale,mais dans le respect des droits de l’homme- kurde et des valeurs démocratiques.Je vous dis cela pour vous signifier que la démocratie,
    la modernité et l’islam ne sont pas aussi caricaturaux et simplificateurs comme vous semblez le penser en Algérie,en orient ou en occident.tout comme la démocratie turc n’est pas aussi virtuelle,car elle est plus que soft dans sa palpabilité.et ce sont les PILOTES : CASEY STONER,VETTEL, HAMILTON,,BUTTON et la TENNISWOMAN SHARAPOVA qui vous le diront;eux qui côtoient la palpabilité des droits de femmes, et la modernité turc,et ce, le temps des grands prix de MOTO GP ,de FORMULE 1,et du MASTERS-WTA D’ISTANBUL en attendant ceux de DE CASABLANCA , D’ALGER ;enfin je l’espère.
    une attente qui pourrait se concrétiser dans l’émergence d’un nouveau Pôle- démocrate, apte à comprendre et à respecter l’islam ,à conjurer les facteurs endogènes et exogènes de l’islamophobie ;à convaincre et donc à capter l’électorat Algérien.Un Pôle -démocrate apte à gouverner dans l’intelligence pragmatique de la démocratie moderniste et consensuelle;d’autant plus que l’islam , le saint-coran et la charte du 1er novembre 1954 n’en sont pas antipodaux. Un Pôle démocrate respectueux de l’urne et des nationalo-islamistes- tenus par une charte républicaine intransgressible .ces nationalo-islamistes ne sont pas des ennemis à éradiquer,mais des advesrsaires politiques à respecter dans nos divergences et nos convergences.Et croyez-moi avec un tel Pôle- démocrate il sera difficile,trés difficile aux islamistes,à l’actuel fln,au rnd,aux cooptés et à qui sais-je? de gagner la bataille de l’opinion publique et élective,du charisme compétenciel-gouvernant dans un débat télevisé décisif ou dans une élection majeure ou de moindre importance en Algérie.Et il sera d’autant plus difficile aux occidentaux de caricaturer l’islam.
    Oui,cet islam dont la force de justesse du saint-coran,et la haute compréhension conceptuelle et contextuelle de ses versets; parmi lesquels je citerai ceux relatant errida(la conversion) nous permettent de délégitimer l’ignorance et la bêtise ayant menées à la Condamnation d’un jeune homme évangéliste en Algérie,et à travers lui les gens du livre(ahl el kitab).Car oui,La conviction ,est la conscience de l’esprit libre dans un choix spirituel qui postule l’absolu pour y supléer dans sa foi en dieu. Et c’est cette liberté de choix reconnue par le saint -coran qui confère à l’islam toute la force de sa justesse,et qui le pourvoit d’un mur inexpugnable contre lequel se briseront les tentations des prosélytismes orientées depuis un ailleurs judéo-chrétien pas toujours respectueux des valeurs de Moïse et de jésus .Oui,un prosélytisme religieux et occidentaliste face auxquel il faille se fortifier par le biais de la liberté du culte, à travers un choix de conscience émanant des lumières islamiques,coraniques et mohamadites.Des lumières qui conduisent au respect des gens du livre ,et des gens(tout simplement) dans leur citoyenneté,dans leurs religions,et dans leurs choix de conscience et de croyance.
    Des lumières avisées qui nous incitent aussi à prendre des dispositions civilisationnelles, legislatives,et pénales contre des prosélytismes religieux et occidentalistes orientés à des fins inavouées et croisées depuis des officines judéo-chrétiennes.Des lumières islamiques avisées par l’authenticité, la modernité ,l’universalité et la démocratie.Ah!une démocratie-moderniste et d’alternance réussie dans le mental culturel des Algériens et dans la pratique institutionnelle de ses politiques est la condition sine qua non à même de conjurer les facteurs exogènes d’islamophobie .

    Et dans le même contexte je dirai :qu’il il n’est pas honteux, ni dévalorisant pour un parti politique démocratique et moderniste de droite,de gauche,communiste, laïque ou autre que d’être dans une configuration de coalition à même de faire basculer les islamistes non salafistes d’afrique du nord dans le camp de la démocratie moderniste,car ,l’urgentiel me semble -t-il au maroc,en tunisie,en égypte et en Algérie c’est aussi,et celui de faire barrer la route à toute convergence entre les islamistes et les salafistes.Ceci étant dit je respecte , je tolère et je reconnais le verdict de l’urne y compris celui qui verrait une victoire nationalo-islamiste en Algérie; comme ce fut le cas dans le simulacre des dernières élections législatives. mais cohabiter avec eux dans un gouvernement,non, jamais!.ceci étant,et pour l’Algérie uniquement,je leur souhaite de réussir.
    CAR,c’est aussi et surtout cela que être démocrate et nationaliste,oui,le terme nationaliste dans sa résonance novembriste,démocratique et patriotique n’est pas péjoratif à mes yeux ,bien au contraire;et c’est aussi le cas de l’authentique et du glorieux fln.Un démocrate pour lequel il n’est pas honteux que d’être dans l’opposition .Au contraire L’opposition est par essence même perçue comme étant le défenseur du peuple et du citoyen, le contre-pouvoir face aux périls . donner la réplique à un gouvernement et l’interpeller, éplucher et analyser les textes de loi, proposer des amendements et construire des argumentaires,imposer un impeachment fondé et constitutionnel, c’est cela la formation de base d’un politicien et d’une alternance. L’opposition est au final la vraie école de la politique. Même plus, c’est un passage obligé pour une grandeur nationale. C’est pourquoi suis-je respectueux de l’urne,et de ceux qui divergent et convergent avec moi; islamistes y compris,et avec lesquels je diverge sur tant de sujets cruciaux. Oui, en démocratie, COMME EN SPORT,EN AMOUR ET DANS LA VIE IL FAUT SAVOIR GAGNER ET PERDRE DANS LA dignité et dans le respect de l’urne ,de ses adversaires,et des choix .Et c’est aussi cela que d’être musulman,et je le suis par la grace de dieu dans mon ancrage de démocrate-consensuel, qui ne saurait cependant négocier ses convictions.Et je ne vous le cache pas mes amis,ce sont les dites convictions qui me permettent de dire que les élections médiocratiques du 10 mais 2012 en Algérie furent un véritable coup d’état contre mon entité convictionnelle et valorielle;une entité,oui,la mienne ,celle-là même qui m’interdira et à jamais de faire de la politique dans cette Algérie médiocratique ou d’y ambitionner.

  13. mouraddz
    mai 31, 2012

    cela ne saurait occulter à un Algérien censé de dire: que la finalité de la vraie réussite du printemps Algérien se résume à la faculté des volontés de lui assurer la pérennité dans l’intelligence du consensuel.Et de considérer que la finalité d’une démocratie n’est point le dogme en lui-même;mais les prospérités,les stabilités et les puissances pérennes d’une deuxième république Algérienne cette fois-ci véritablement démocratique,souveraine,indépendante et populaire.Oui,la république de l’aprés évian,une république antinomique aux bananières , aux anarchies et aux désordres à l’égyptienne,à la syrienne,à la tunisienne et à la libyenne.

  14. mouraddz
    mai 31, 2012

    correctif
    ai-je tant aimé corriger les suivantes erreurs de frappes-clavier.Oui,fallait-il lire:
    1-Car, oui, nous appartenons à une religion céleste qui porte le dogme fondamental, irréfragable et intangible de la vérité, des confluences intelligentes et médianes de la spiritualité,de la foi,de la modernité et des lois universelles qui régissent l’évolution .
    2-Ceci étant dit ,je suis musulman,mais,jamais je ne serai un islamiste,non,jamais!. Car, ne me voilà-t-il pas toujours cet homme, qui pourrait être l’incarnation d’une gauche Algérienne à la Tony Blair avec de la régulation,de la justice sociale,de l’Algérianité et des valeurs Islamo- Arabo-Amazighes en plus,et avec de la vassalité en moins.

  15. mouraddz
    mai 31, 2012

    et aussi rectifier:
    Oui,un prosélytisme religieux et occidentaliste face auquel il faille se fortifier par le biais de la liberté du culte, à travers un choix de conscience émanant des lumières islamiques,coraniques et mohamadites.Des lumières qui conduisent au respect des gens du livre ,et des gens(tout simplement) dans leur citoyenneté,dans leurs religions,et dans leurs choix de conscience et de croyance.

  16. RANDOLET Michel
    juin 1, 2012

    Même la Tunisie n’a pas échappé à un retour des islamistes au sein de la so
    ciété tunisienne…La Turquie n’a pas fini de se débattre avec l’ex-Code de
    la Famille »…Même Israël est en proie aux « exactions » des « ultras-orthodoxes
    …à l’égard des écoles et de l’éducation des enfants…Et quand on regarde la
    situation des pays « touchés » par les « printemps arabes »,on peut se demander
    quand cela se terminera et comment…?L’Europe d’aujourd’hui n’est stable
    que depuis la fin de la 2è Guerre mondiale,mais en ayant connu des « fortu
    nes » très diverses,dont la dictature,en Espagne,au Portugal,en Grèce;et de
    tristes situations de sécession comme en Irlande,après 200 ans de martyr
    endurés par les Irlandais de la part des Anglais…La Suisse peut dervir d’ex
    emple,ayant décidé au milieu du XIXè siècle,de faire cesser de sanglants
    conflits régionaux et de ne plus jamais faire appel aux armes pour décider
    de l’avenir du pays…Le grand « tord » de l’Algérie a été de laisser le FLN deve
    nir le « champion » de l’Indépendance algérienne…De Gaulle lui-même s’est touj
    jours débattu contre la main-mise des partis sur la vie publique en France
    …Et avec un PCF puissant et dominateur…D’ailleurs,à la sortie de la guerre,
    il n’a jamais salué les chefs de l’ « Armée de Libération du Sud » comme pou
    vant traiter d’égal avec lui…Lui seul était le chef…sinon comment la France
    se serait sortie du « bourbier algérien »?Probablement avec une dictature mi
    litaire et peut-être 10 ans de conflit en plus…
    Faut-il rappeler ce qu’a été la fin de règne de Napoléon III,Empereur des
    Français et Président de la République?A mon avis,les problèmes de l’Algé
    rie sont aussi ceux de toute l’Afrique,là où il y a l’Islam et une société civile
    moderne en proie à des « traditions » de partition clanique ou tribale,rela
    yées par la Loi de la Charia toujours sous-jacente,comme un volcan qui
    se « réveille » de temps à autre…Même dans les pays musulmans de l’ex-
    bloc soviétique,il en va ainsi: »Chasser le naturel,il revient au galop »!

    Conclusion:en tout,il faut choisir.La France ne s’est pas faite en 1 jour…!
    Dont 2 guerres mondiales et 2 guerres coloniales perdues en moins d’un
    siècle…!

  17. moh62
    juin 1, 2012

    pour ce qui est de l’islam,je pense que les musulmans arabes sont condamnés à passer par un régime théocratique,malheureusement!la société est ainsi!comme les occidentaux sont passés par là!les gens qui connaissent l’histoire des civilisations européennes savent ce qu’est l’inquisition!ce n’est qu’après qu’ils comprendront!les occidentaux le savent très bien et c pour ça qu’ils encouragent les partis dits islamistes.ils détruisent l’irak,la lybie,mais ne touchent pas le quatar ou l’arabie,non?c à nous arriérés que nous sommes à nous démerder! le remède?c le développement!sortir du shéma arabo musulman commerce,import export!l’algérie peut échapper à cette fatalité,car elle a une jeunesse instruite,une diversité ethnique,une diaspora moderniste et des moyens financiers,en plus des industries mises en place par le grand boum,que certains malheureusement tentent de remettre en cause!le jour ou 1 chomeur de tiaret trouvant 1 emploi à tizi
    pourra s’y rendre et trouver 1 logis à prix abordable,et inversement,ce jour là on pourra dire que la nation algérienne est en train de prendre forme!quand le kabyle émigré à tlemcen ne sera plus appelé le kabyle,mais 1 algérien tout court,ni arabe ni kabyle,ou staifi ou chaoui…le régionalisme vient du sous/dev!
    aujourd’hui 1 sedrati ne peut aller travailler à tissemsilt meme s’il y trouve un travail car il n’aura pas ou se loger,c tout simple!1 américain de new york peut aller prendre 1 emploi à houston car il trouvera 1 logis dans la journée!! moralité:il faut industrialiser le pays comme boum.construire des logements locatifs à bas prix pour permettre les déplacements de personnes!en france vous avez les foyers pour travailleurs,y a qu’à copier!!

  18. Amectuh
    juin 4, 2012

    Si l’islam des lumières avait vraiment existé, est-ce qu’il ne resterait pas, de nos jours, un peu de cette « lumière » ou du moins, une petite pénombre à la place des gouffres, et noires, qui prévalent actuellement au nom de l’islam?

    • rosedesable
      juin 8, 2012

      l’islam des lumières a existé, mais malheureusement les croisades et le colonialisme l’ont mis à sac alors il faut le restaurer par les sciences, l’éthique, la littérature et la philosophie et distinguer le religion du politique et du social et ensuite on sera à nouveau sur les rails pour un nouveau départ

      • RANDOLET Michel
        juin 11, 2012

        Bien sûr que l’Islam des Lumières a existé,notamment lors du règne de Soléi
        man le Magnifique.C’est grâce à Lui que l’Occident a connu son essor en sci
        ences et en philosophie,en poèsie…Mais il existe une grosse confusion en
        Islam:c’est à la fois un « code civil » et un « code éthique »,mais tout est relié à
        la religion,depuis que le 1er calife(cousin du prophète Mohamed)l’a « adap
        té » à la vie civile…C’est aberrant qu’un pays comme l’Algérie ou la Turquie,
        le Maroc,déclare que la nation ne connaisse que l’Islam comme « religion of
        ficielle »,voire religion « prépondérante » ou religion d’Etat…Voilà ce qui donne
        toute « légitimité » aux groupuscules extrêmistes de vouloir être plus…calife
        que le calife(en Europe,plus royaliste que le roi)…Comment expliquer que
        tant de pays islamiques connaissent des « révolutions » sanglantes sans qu’
        aucun « médiateur » ne soit désigné pour « désamorcer » la crise?L’Islam n’a
        jamais « toléré » de concurrence dans la société des pays musulmans,avec
        une exception:l’Indonésie… A voir l’Arabie Saoudite aller « réduire » le sou
        lèvement populaire en Bahrein, »manu militari »,on reste très réservé de la
        compassion islamique,de l’esprit de tolèrance prônés par les « promoteurs »
        de l’Islam en France…Que l’Islam soit un courant idéologique et culturel
        porteur de valeurs morales,éthiques à certains égards,pourquoi pas?Mais
        Si l’Islam fait barrière à l’évoulution de la société musulmane,c’est un com
        ble…!

  19. Wabnitz
    juin 5, 2012

    L’islam n’a aucune place politique à occuper en Algérie. De part sa philosophie la religion ne doit pas s’aventurer dans ce domaine car elle n’a pas vocation à diriger la vie des citoyens en dehors des croyances des uns et des autres. Oui la religion est un frein au développement général. Les islamisants de tous bords ne sont intéressés que par le pouvoir et rien d’autre!
    L’utilisation de l’islam à des fins politiques le détruira car son utilisation est contraire à sa philosophie originelle.
    L’Algérie aurait avancé plus vite et serait dans un meilleurs état s’il n’y avait pas eu une surenchère islamisante qui a mis à terre ce pays.
    On peut être musulman et critiquer ce qui est contraire à la pratique sage de cette religion, sans tamtam et utilisations abusives.
    Oui mon pays a été mis à mal par ces orientations islamisantes néfastes à la construction d’une société solidaire, cultivée, moderne et civilisée.

  20. amine
    juin 7, 2012

    Bonjour,
    Il peut être un handicap sur au moins quatre points importants:
    – la notion ou comportement du « laisser aller » se basant sur le maktoub et le haut delà ;; pénalise l’effort dans le travail, le mérite et le sacrifice dans un sens;

    – la justice devine prime sur la justice sur terre, et laisse les individus se faire justice d’eux même, surtout si l’appareil judiciaire est défaillant comme c’est en général le cas chez nous;

    – le conservatisme, voir le salafisme, plombe, toute effort de l’évolution et du progrès, dans tous les domaines, notamment scientifiques… (les exemples ne manquent pas!)

    – sur le plan économique et financier: et social: conservatismes majeurs bloquent toute adaptation aux systèmes universels perfectionnés sans cesse: exemple un simple intérêt, dans les circuits financiers, considéré pour beaucoup de « Riba » fige tout le système…La place de la femme et l’héritage; les drogues aujourd’hui;…

    J’ajouterai, que la place des « oulamas eddine » dans la société, en lieu et place des scientifiques et experts dans tous les domaines, fait que la science a moins d’importance chez nous que la réligion, pour bcp!

    Cela dit, l’Islam apport beaucoup de solution et d’appaisement s’il est bien exploité et de manière modéré et ouverte.
    Salam

  21. Ali
    juin 8, 2012

    Chers frères et soeurs, comme toujours le double discours de Bouteflika : les promesses au Centre, à l’Est et au Sud et les réalisations à Tlemcen.

    Projet d’usine de Renault à Jijel mais il va finalement être réalisé à Tlemcen ou Mostaganem.

    Halte au régionalisme et à la division du pays par ce clan d’aventuriers !

    • RANDOLET Michel
      juin 13, 2012

      Avant que la Confédération Helvétique ne connaisse la prospérité et la sta
      bilité d’aujourd’hui,elle a connu bien des luttes fratricides,notamment entre
      communauté germanique et française…Ayez donc l’humilité d’adopter les « solutions » qui les ont conduites à coopérer plutôt qu’à se combattre;
      et à avoir un système démocratique éprouvé aujourd’hui…

  22. Majrouh
    juin 8, 2012

    « L’islam, un handicap pour l’Algérie »
    Il n’est pas juste d’imputer les erreurs des Musulmans à l’Islam.
    Est-ce que on doit imputer l’extermination des Amérindiens au christianisme ?
    Malheur à ces Musulmans qui nous ont ramené au temps d’al ayam el jahilya ère de l’ignorance pré islamique.
    Ne pas revenir à cette période noire ou on nous qualifiait de fils de
    Hagar : Hagariens
    Hagarisme : pas Islam.
    Les Musulmans ont conquis l’Espagne 700 ans , ont laissé des vestiges incroyables mais ont pris du bon temps dans de beaux jardins et ce qui s’ensuit… « ya 3aïni ya 3aïni » et ont oublié de transmettre lumière et science. Les Arabes étaient les seuls à avoir une compréhension suffisante et parfaitement limpide ce qui est écrit dans le coran et ils lisaient dans la sourate « s.44 – v.45 » kam tarakou min janatin wa 3ayounin. Allah « swt » les a mis en garde « combien de jardins et de sources ont-ils laissé derrière eux… »
    Aujourd’hui on nous qualifie de barbares dépourvus de logique, alors qu’Allah « swt » a transformé les Musulmans de porteurs de lumière, de science, d’amour et de partage par le coran. De partaaaaage Mr le politique, « Dieu t’a donné le pouvoir n’en abuse pas. Le pouvoir, les fortunes se font et se défont…. Tu es né hier, et tu partiras demain, Comme tu es venu…. seul et nu Sans rien. Tes actions t’attendront dans la tombe. Personne n’échappera. Dieu l’a voulu ainsi. L’égalité devant Dieu. »
    Peut-être un jour ils se réveilleront et s’armeront de cette lumière et de cette science pour affronter les autres intellectuellement. Le vrai combat ce n’est pas la kalach mais utiliser leur langue, leur intelligence, parler au monde __ occident, Afrique, Asie, Chrétiens, blancs… bonjour Mr, bonjour Mme et expliquer que l’Islam et une religion de paix et non une religion raciale.
    Amis sois le bienvenu, imposteur passe ta route Dieu te pardonnera.

    • RANDOLET Michel
      juin 11, 2012

      Tu doutes de l’extermination des Amérindiens par les « conquistadors » et
      -qui plus est-l’Inquisition?Et il en va de même des Indiens nord-américains
      par les colons anglo-saxons…Ou encore de la spoliation des terres des ar
      borigènes en Australie ou des Maoris en Nouvelle-Zélande…Tout comme
      la colonisation en Algérie…Je n’ai jamais été aussi « époustouflé » que d’avoir
      vu l’Andalousie au temps d’Averoes et d’Avicène,sous la dynastie des Almo
      ravides…dans le film « Le Destin » de Youssef Chahine…Côté musulman,il y
      avait un calife qui voulait tout régenter par le Coran;en terres chrétiennes,
      des rois catholiques aux « ordres » de la papauté;et d’un côté comme de l’au
      tre,une volonté de règner sans partage…Si le Maghreb n’avait connu que la
      « civilisation » berbère,elle aurait évolué sans limites…Hélas,c’est la civilisation
      arabe qui a prévalu,comme la religion catholique sous la dictature de Fran
      co…Le règne de Louis XIV(le Roi Soleil)a été à l’origine de beaucoup de « dé
      couvertes »;mais s’est déroulé sous le « régime » de la royauté absolue,le roi
      étant le chef de file de la religion en France…Et c’est précisément ça qui a
      « emmené » le royaume à la révolution de 1789…

  23. Mohamed Mehdi Chettah
    juin 9, 2012

    salam alaykoum.Le probleme ;ce n’est pas l’islam,c’est l’interprétation qui en est faite par ceux qui veulent s’en servir comme fonds de commerce pour leur propres intérêts d’une part,et d’autres part,c’est le manque d’ouverture d’esprit de bcp de nos compatriotes qui n’osent meme plus refléchir par eux meme.Ceux qui veulent anéantir l’islam ont bien compris comment s’y prendre.Il leurs a suffit de former et radicaliser (ou plutôt formater ex lavage de cerveaux) quelques imams en mettant le paquet financierement pour ramener toute une civilisation a des comportement du moyen age.Le cas des autres pays arabes ou musulmans ne m’interresse pas,en ce qui me concerne, c’est mon pays L’ALGERIE qui compte et je souhaites en toute modestie que chaque ALGERIEN ET ALGERIENNE liberent leur esprit de cette chappe qui les emmenent droit vers le néant.Certains IMAMS n’ont meme pas le niveau intellectuel adequat et se permettent de decider de ce qui est bon ou mauvais alors que ALHAMDOULLAH, la majorité d’entre vous a fait des etudes bien superieures a ces imams.Le seul juge fi yawm el kiyama houwa ALLAH SOUBHANO WA TA3ALA.Nos parents et grands-parents n’etaient pas moins musulmans que nous,je ne vois pas pourquoi aujourd’hui on veut nous faire copier un islam afghan ou moyen oriental qui ne connais dans le developpement que « ibi3 ou yechri » = importer tout et exporter des devises.

    • RANDOLET Michel
      juin 11, 2012

      Que je sache,la civilisation islamique n’a pas de frontières…Il y a des imams
      qui ont bien plus d’ « aura » dans leur entourage(sans savoir lire les textes sacrés)que de savants intellectuels se prévalant de l’Islam pour « éblouir »
      leur auditoire…L’Islam,c’est avant tout un « milieu » où les « croyants » cher
      chent avant tout à partager la vie et à échanger…Que tu le veuilles ou non,
      le sort des « pays arabes » des rives Est de la Méditerranée « débordera » sur
      les rives ouest,y compris européennes…C’est inévitable…Tout comme la
      « crise de la dette » en Europe…Amen!

      • Mohamed Mehdi Chettah
        juin 11, 2012

        Mr Randolet,votre réponse m’a permis de decouvrir qui vous etes réellement.Je vois que vous attendez impatient de voir deferler ce que vous avez appelé « le printemps arabe » dans mon pays!Non merci pour nous les algeriens,ce n’est pas du tout un printemps mais plutot un cyclone qui a emporté le peu d’espoir de liberté et de democratie que ces peuples (tunisiens,lybiens,egyptiens et autres)avaient en leurs revolutions.Vous,BHL et vos commanditaires,vous ne pourrez jamais apprendre la revolution a un peuple qui a toujours été revolutionnaire depuis son existance.

      • RANDOLET Michel
        juin 12, 2012

        Dans les « pays arabes »(=où la « religion musulmane » est prépondérante),il
        y a au moins 2 axes dans chaque révolution:-se défaire d’un pouvoir cen
        tral privatif de liberté;-s’appuyer sur des mouvements pro-islamistes pr
        donner de la vigueur aux mouvements de libération(armés),mais sans s’y
        « atteler » vraiment par la suite…Comment l’Algérie va-t-elle rester en de
        hors du « conflit malien »,alors que le « gros » des effectifs de Lakmi provient
        des commandos islamistes pourchassés par l’armée algérienne lors des an
        nées 90, »réfugiés entre Sahel et Sahara,d’une part;et que l’Union économi
        que des Pays d’Afrique de l’Ouest cherche à s’en débarasser avec mandat
        de l’ONU d’autre part?D’ores-et-déjà,le front islamo-touareg se dissocie,
        et il n’y aurait rien de mieux pour tous les pays en conflit avec Lakmi,de do
        nner quitus aux Touaregs pour les liquider une bonne fois pour toutes…
        Hélas,les Touaregs sont plutôt éconduits par tous les pays auxquels ils sils
        demandent un statut spécial d’autonomie…Ce genre de problème est aus
        si vécu par les Bédouins au Moyen-Orient,et viennent aussi s’y ajouter la « dissidence » allaouite dans des pays où les sunnites sont majoritaires…
        Alors,comment les « printemps arabes » vont-ils trouver une issue heureuse
        sans que cela ne dégènère en guerre civile comme dans les années 70 au Liban?
        Ceci dit,je fais confiance à l’armée algérienne et à ses chefs pour éviter le
        pire sur le territoire national…Elle se modernise activement actuellement.
        ..

      • Mohamed Mehdi Chettah
        juin 13, 2012

        Mr RANDOLET,dans votre réponse vous dites: « se défaire d’un pouvoir central privatif de libertés et s’appuyer sur des mouvements pro-islamistes pour donner de la vigueur aux mouvements de liberation (armée) mais sans s’y etaler par la suite »;je vous rappel de nouveaux que le peuple algerien ne tombera pas dans le piege des « revolutions arabes »,le sang de centaines de milliers d’algeriens a deja coulé durant la decennie noire.Ce que je n’arrives pas a comprendre chez vous en lisant vos différents commentaires,c’est que vous semblez avoir toutes les solutions aux problemes de l’ALGERIE,en fustigeant et les intégristes et le pouvoir en voulant pousser les algeriens a prendre les armes en s’appuyant sur les mouvements pro-islamistes,,,?????????? VOUS ME REPONDEZ QUOI SUR CE QUI SE PASSE EN LYBIE ET EN TUNISIE ETC…..?????????????????????

      • RANDOLET Michel
        juin 12, 2012

        J’ajouterai que,chaque fois que la France-en Europe-n’a pas pris ses respon
        sabilités pour soutenir des peuples qui aspiraient à la Liberté(Polonais vis-à-vis des Russes,des Prussiens,de l’Autriche + Espagnols face au fascisme
        de Franco + à la prise de pouvoir des nazis en Allemagne + aussi l’indépen
        dance du peuple sahraoui ou du peuple palestinien..),à chaque fois,cela s’
        est « terminé » dramatiquement…C’est vrai que la « révolution française » a do
        nné bien des idées en Europe,mais que la France révolutionnaire n’est plus
        qu’un mythe,aujourd’hui…après un siècle de colonialisme en Indochine et
        en Afrique,au Maghreb…Mais si l’Algérie peut mieux faire,tant mieux pour
        Elle et les pays qu’elle aidra à, accèder à la Liberté et la Paix…

  24. Nabil Boussera
    juin 10, 2012

    la franco folie c’est l’etat d’esprit de cette algerien qui apres la premiere guerre mondial ne voyait aucune sortie de ça situation de coloniser que de se soumetre a la france , et depuis ce temps la ces algerien handicapé de la maladie dite la soumission a la france ; en inventer le terme la maman france qui doit etre a leur yeux tendre ; et par malheur jusqu’a present et la memoire collectives des algerien ne cesse repeter ce terme la maman france qui doit etre tendre avec ces enfant ….
    ça c’est le vrai handicape de la societe algerienne et non pa sl’islam comme pretend ces franco fou

  25. RANDOLET Michel
    juin 13, 2012

    C’est idem avec les chanteurs de langue française qui sortent leurs albums
    en langue anglaise,sur le territoire britannique…La « maman France »,elle travaille aussi pour des chanteurs francophones de tous les « coins » du mon
    de…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mai 26, 2012 par dans Actu.
%d blogueurs aiment cette page :