El Watan2

le laboratoire médias

Tribulations algériennes/Il neige à Constantine… et tout s’arrête

Par Noël Boussaha

Ça y est, il en a mis du temps, mais il est bien là. En Europe, mais également ici, sur les terres des antiques royaumes de Numidie et de Mauritanie. De passage dans la ville du Vieux Rocher, votre serviteur s’est retrouvé bloqué par un phénomène pourtant courant dans ces contrées aux altitudes élevées : la neige. Eh bien, franchement, Constantine était méconnaissable. Tout de blanc vêtue, elle semblait majestueuse bien que la vue de chacun était limitée par ces flocons tombés du ciel par milliers. Mais voilà. Qui dit neige à Constantine – neige en abondance, cela s’entend – dit ville en état de siège, voire ville presque morte. Il suffit de voir tous ces commerçants qui ont baissé rideau, tous ces restaurants qui, lorsqu’ils daignent ouvrir, ne proposent pas de pain, puisque les boulangeries sont, pour la plupart, fermées. Et nos concitoyens qui s’y mettent aussi en rouspétant à longueur de journée, s’en remettant parfois à cette fatalité qui vient d’on ne sait où. Mais l’antique Cirta a, il faut le reconnaître, un charme unique, y compris par ce temps exceptionnel. Il suffit de regarder les célébrissimes ponts suspendus de la ville tels que Sidi M’cid qui, au printemps prochain, fêtera son centenaire, ou Sidi Rached, tout en pierre et recouvert d’une épaisse pellicule blanche. Flâner du côté de la Brèche et admirer ces jeunes qui se jettent des boules de neige, se faire surprendre soi-même par une boule de neige au Coudiat. Constantine en, hiver c’est aussi cela. Et ces familles qui sortent, voulant à tout prix braver le froid, et usent de caméscopes et autres appareils numériques pour immortaliser ces moments avec leur progéniture. Cependant, je me demande comment ont pu faire les Constantinois, grands amateurs de pain, devant une telle pénurie. Ils ont bien dû se rabattre sur la traditionnelle kesra locale au goût si raffiné dont votre serviteur, lui-même, en est un inconditionnel, d’autant plus qu’il en avait droit régulièrement au cours de l’an de grâce deux mille neuf mais en des latitudes un peu plus basses. Mais il faut le voir pour le croire. La capitale de l’Est et du malouf a une ambiance vraiment unique en ces temps météorologiques exceptionnels, où je me demande, une fois de plus, ce que la fatalité a à voir avec ça. Enfin, bon, on ne peut pas refaire certains de nos compatriotes. Ainsi vont l’Algérie, notre cher pays, et Constantine, plus particulièrement, en cette année de grâce deux mille douze

Publicités

11 commentaires sur “Tribulations algériennes/Il neige à Constantine… et tout s’arrête

  1. Toubal
    février 9, 2012

    L’Algérie : entre catastrophes naturelles et calamités humaines

    Un malheur n’arrive jamais seul. C’est toujours la série.

    En effet, les calamités politiques, économiques, industrielles, sociales et culturelles et les drames qu’elles ont engendrés, dues à une mauvaise gouvernance du pays par des dirigeants autoproclamés et dont l’écrasane majorité du peuple algérien souffre aujourd’hui, ont été accompagnées ces dernières années par des catastrophes naturelles qui ont provoqué des pertes humaines et des dégâts matériels énormes.

    Il neige, c’est la catastrophe.

    Il pleut, ce sont les inondations dramatiques.

    Il ne pleut pas c’est la sécheresse tragique.

    La terre tremble à 2° sur l’échelle de Richter, c’est le drame pour de nombreuses familles qui perdent leurs maisons vieilles ou mal construites.

    Un incendie se déclare quelque part, ce sont des vies humaines, des dizaines d’habitations et des milliers d’hectares de forêt qui partent en fumée.

    Qu’arrive-t-il donc à notre cher pays, déjà détruit par ses propres enfants, qui s’entretuent pour le koursi depuis 1962 ?

    A-t-il été abandonné par ses Saints Patrons, pour devenir si vulnérable et maudit que ça ?

    Très peu de peuples ont subi ce que le peuple algérien a enduré en moins de deux siècles.

    Jugez en vous mêmes : occupation française-génocide-enfumades-résistance et guerre de libération nationale dramatiques-indépendance confisquée-guerre civile-guerre contre le Maroc-coups d’Etat et enfin guerre contre le terrorisme islamiste qui a fait entre 100 000 et 200 000 morts et des centaines de milliers de blessés et détruit des infrastructures industrielles, économiques, éducatives, sociales et hospitalières évaluées à plus de 100 milliards de dollars américains.

    Que t’arrive-t-il O mon pays bien-aimé ?

    Dieu t’a doté de richesses fabuleuses mais les prédateurs t’ont appauvri et ont pauperisé ton peuple martyrisé.

    « Pays riche, peuple pauvre et malheureux » disent de toi les uns et les autres.

    En effet, en plus des 176 milliards de dollars US de réserves en devises, dont une bonne partie a été placée aux USA, l’Algérie est, selon le rapport 2011 de l’Organisation Mondiale de l’Or ( OMO ), classée le 10ème pays au monde et le 1er pays dans le monde arabe pour ses réserves d’or.

    C’est essentiellement grâce à Kaïd Ahmed, rahimahou Allah, Ministre des finances de 1965 à 1969, que le stock d’or de notre pays a été constitué.

    En effet, pour « punir » les Etats-Unis d’Amérique pour leur soutien à l’agression israélienne contre les pays arabes, en Juin 1967, ce Ministre intègre et courageux avait ordonné, en 1968, au Gouverneur de la Banque Centrale d’Algérie de convertir en or tous les dollars US que l’Algérie avait en sa possession, sur la base du principe de l’étalon-change or ( 35 dollars américains l’once d’or ) ,qui prévalait en vertu des accords de Bretton Woods.

    Ces réserves auraient été plus importantes si le fonds de solidarité-Sandouk Ettadamoun*, constitué au lendemain de l’indépendance de l’Algérie par les dons de bijoux divers émanant des Algériennes et Algériens, n’avait pas été détourné par qui nous savons tous.

    Ainsi, grâce au bon sens paysan du Commandant Slimane ( nom de guerre de Kaid Ahmed ), l’Algérie se retrouve aujourd’hui parmi les 10 premiers pays au monde et le 1er dans le monde arabe, pour leurs réserves d’or.

    En 1971, c’est à dire moins de trois années après cette décision heureuse, le président Richard Nixon avait aboli la convertibilité du dollar américain en or car elle coûtait très cher à son pays.

    L’once d’or ( 28,35g ) vaut aujourd’hui plus de 3000 dollars américains.

    Ce n’est pas par hasard si l’un des voeux, adressés régulièrement à Dieu par les femmes enceintes algériennes au sujet de l’enfant qui va naître est le suivant : « Je voudrais avoir un enfant chanceux même s’il ne fera pas de longues études ».

    « Aatihoula mzahar oualaou ma yakrach bezef ».

    A cause des vampires porte-malheurs, lugubres, cupides et obstinés, autoproclamés dirigeants de notre pays, l’Algérie a vécu, ces trois dernières décennies des tragédies qui ont failli l’emporter.

    Elle a besoin d’urgence de nouveaux visages aussi rassurants et respectables que ceux de Si Slimane et de ses semblables afin de transcender ces temps de régression et de corruption généralisées.

    Sinon, après avoir pillé les ressources naturelles non renouvelables de notre pays, dilapidé ses réserves en devises pour acheter une paix sociale improbable, ces prédateurs vont brader les bijoux de la famille, avant de rentrer chez eux

    L’Etat algérien a donc les moyens pour reconstruire toutes les infratructures routières ou immobilières que les inondations ont détruites entièrement à El Bayadh.

    Mais en a-t-il la volonté ?

    That is the question !

    God save Algeria !.
    =========================================

    *Un système, qui a commencé son long règne, au lendemain de l’indépendance, par le détournement, en 1962, du « Fonds de Solidarité », constitué des bijoux de nos mères et des maigres économies de nos pères, ne pouvait que terminer par des affaires comme celle de Khalifa, qui constitue une autre main basse organisée sur les dépôts de centaines de milliers de petits épargnants et de dizaines d’organismes publics.

    Sans oublier les scandales comme ceux de la BRC, BCIA, BNA etc…qui, comme les affaires du « Don chinois », d’« El paso » , des « 26 milliards », de la Sonatrach et de l’autoroute Est-Ouest notamment , ont porté un préjudice considérable à l’image de l’Etat algérien et à sa crédibilité interne et extérieure, notamment vis-à-vis des investisseurs nationaux et étrangers désireux de s’implanter dans un pays qui offre pourtant des opportunités commerciales exceptionnelles mais qui souffre de la malédiction et des tares mutiples de ses dirigeants autoproclamés.

  2. Lindah
    février 10, 2012

    Jes suis très triste de constater que le communiqué du dernier Conseil des Sinistres et le discours zombien de Bouteflika sur les élections législatives du 10 Mai prochain, qui s’annoncent mal, ne contient aucun mot sur les drames humains et les dégats matériels considérables subis par plus des 2/3 des wilayas du pays à cause des intempéries.

    Les coopérants sans foi ni loi qui ont été imposés à notre pays en 1999 doivent partir immédiatement.

    J’ai honte à leur place !

    Man anvotoch, wallahi ma votinaha ou dezzou maahoum !

    Allez vous-en imposteurs !

    • mourad25
      février 12, 2012

      Décidément MONSIEUR LE PRÉSIDENT vous donnerez toujours raison à ÉPICURE ; tant il est évident que vos discours longs et vos discours brefs aboutissent au même à savoir: MA déception et celle d’une deuxième république algérienne cette fois-ci véritablement démocratique et populaire dans l’alternance civilisationnelle et pacifique du pouvoir. Le discours est le visage de l’âme disait Sénèque. LE VÔTRE hier MONSIEUR LE PRÉSIDENT était l’âme de votre visage réfléchissant un homme peu inspiré,mal conseillé,peu convaincant,et absolument pas convaincu de ce qu’il lisait le temps d’un discours qui n’avait donc conséquemment pas d’influence sur moi,non,aucune.
      Autre chose MONSIEUR LE PRÉSIDENT CELLE DE VOUS DIRE QUE J’AURAI TANT AIMÉ VOUS ÉCOUTER CORRIGER LE DÉDAIN DU COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES PAR UNE INTRODUCTION COMPASSIONNELLE AUX VICTIMES DES INTEMPÉRIES , À LEURS FAMILLES,ET À LEUR PEUPLE ;VOUS EN AURIEZ GAGNÉ EN TAUX DE PARTICIPATION AUX FUTURES LÉGISLATIVES.
      OUI,LE dédain du communiqué est la générosité du mépris de ce conseil des ministres ;mais qui en est l’auteur à ALGER ?. UN mépris inqualifiable à l’égard de ceux qui souffrent pour cause d’intempéries et qui en sont victimes,ainsi que pour leur peuple et leurs familles. L’Indifférence comme mode de gouvernance en Algérie, c’est la morgue qui Y prend vie ;et ce par l’entremise d’un pouvoir de facto qui semble dire à notre peuple toute la perception valorielle qu’il lui porte sur l’échelle des hommes -citoyens.
      UNE PERCEPTION VALORIELLE qui en dit long sur le lendemain des Algériens DE QUOI SERA FAIT ?. OUI, CHER Algérie ; écoutez-la vous parler sa perception valorielle pour votre peuple.Celle-là meme qui semble vous dire ceci:C’est de ne pas mépriser assez certaines gens que de dire tout haut qu’on les méprise. Le silence seul étant souverain mépris des gouvernants Algériens .
      SAVIEZ-VOUS MESSIEURS LES MEMBRES QUI Y siégiez que l’un des impératifs de l’autorité et de son aptitude compétencielle à gouverner c’est d’identifier un problème avant qu’il ne devienne une urgence.MAIS QUE SONT NOS GOUVERNANTS DEVENUS ?DITES-MOI !…
      CAR,à défaut d’avoir cette aptitude(sus-citée),FAITES EN SORTE D’Y REMEDIER PAR AUTANT QUE FAIRE SE PEUT DANS L’ACTE INTERVENANT,ET DANS LA PAROLE COMPASSIONNELLE DE VOTRE POUVOIR EXÉCUTIF ASSUMANT LA VÉRITÉ DU CHIFFRE EXACT DES VICTIMES ;TOUT COMME CE SERA LE CAS DEMAIN POUR VOUS AVEC LE TAUX DE PARTICIPATION AUX FUTURES LÉGISLATIVES , TRES FAIBLE SOIT-T-IL OU IMPORTANT .CAR OUI, avec une taux de participation dit et assumé par le pouvoir Algérien, c’est toute l’âme d’un véritable processus démocratique Algérien qui en sortira renforcée et crédibilisée dans une Algérie post-indépendance si prompt par l’antécédent et si encline à modifier les urnes; mais aussi à falsifier les taux de participation pour donner une légitimité à ceux qui n’en avaient pas.FAITES-LE MONSIEUR LE PRÉSIDENT EN L’ASSUMANT ET VOUS AUREZ MÉRITÉ VOTRE EMPREINTE INDÉLÉBILE AU PANTHÉON DE LA GRANDE HISTOIRE D’ALGÉRIE.
      JE DISAIS DONC QUE CETTE PAROLE COMPASSIONNELLE méritait UN PRIME TIME NEWS(LA UNE) DANS LE 20H DE L’ENTV ,et dans un discours présidentiel aux résonance de la raison d’état,d’esprit et du coeur…
      CECI étant DIT JE RENDS HOMMAGE ET JE REMERCIE L’ARMÉE ALGÉRIENNE,LA GENDARMERIE NATIONALE,LA PROTECTION CIVILE,LA POLICE… ET LES CITOYENS POUR LEURS EFFORTS ET LEURS INTERVENTIONS HUMANITAIRES ET URGENTIELLES.COURAGE,MERCI ET FAITES-EN PLUS!.ET POUR TERMINER JE TIENS À SALUER CERTAINES QUALITÉS INDÉNIABLES DE MONSIEUR LE PRÉSIDENT BOUTEFLIKA ,AINSI QUE SON COURAGE FACE À LA MALADIE ET FACE À LA DOULEUR ;QUE DIEU VOUS EN ÉPARGNE LES SOUFFRANCES MONSIEUR LE PRÉSIDENT ET VOUS GUÉRISSE,EN VOUS prêtant longue vie. quand bien même qu’après le pouvoir commence la vie d’un homme ou d’une femme.ET LA deuxième vie réussie de JIMMY CARTER EST -là pour vous rappeler monsieur le président que je n’ai peut-être pas tout à fait tort.UN EX PRÉSIDENT ALGÉRIEN PLUS PRESTIGIEUX S’IL EN EST PAR SON Lègue à dire: oui, il n’est pas dévalorisant pour moi d’assumer la vérité des chiffres des taux de participation aux législatives faibles soient-elles ou autres.comme il n’est pas honteux pour un homme d’état d’assumer un bilan ,ou pour un homme que d’être dans l’opposition. au contraire L’opposition est par essence même perçue comme étant le défenseur du peuple et du citoyen; le contre-pouvoir face aux périls…
      OUI,Donner la réplique à un gouvernement et l’interpeller… éplucher et analyser des textes de lois,… proposer des amendements et construire des argumentaires,imposer un impeachment fondé et constitutionnel, c’est cela la fondation d’un nation et le début d’un véritable pouvoir de l’alternance. L’opposition est au final la vraie école de la politique. Même plus, c’est un passage obligé. C’est pourquoi suis-je respectueux (et j’espère vous aussi monsieur le président ) de l’urne,et de ceux qui divergent et convergent avec moi; islamistes y compris. Oui, en démocratie,en politique COMME EN SPORT,EN AMOUR ET DANS LA VIE IL FAUT SAVOIR GAGNER ET PERDRE DANS LA dignité et dans le respect de l’urne ,de ses adversaires et des choix du peuple souverain et libre.et faites dieu que demain se décide aujourd’hui par une 2ème république Algérienne démocratique,populaire,moderne,universaliste,pérenne,forte,puissante,stable,et authentique dans la confluence de son creuset ISLAMO-ARABO-AMAZIGHE.

  3. zerda
    février 10, 2012

    Au moment ou des milliers d’algériens souffrent de froid et de faim, que trouvent nos illégitimes gouvernant a nous proposer ? augmenter le nombre de sièges a l’A.P.N.
    Ils n’ont aucune honte ces prédateurs et comme l’a si bien dit LAALAM avec l’augmentation des sièges à l’assemblée il faudrait aussi augmenter la table de la zerda.
    Et Bouteflika qui ne souffle mot sur les souffrances du peuple. Pour eux la priorité des priorité c’est de partager le gâteau.
    Et ils croient que le peuple va voter ?

  4. Messikh
    février 10, 2012

    Oui ceci est malheureusement en partie bien vrai hélas!Néanmoins l’espoir est permis pour un pays comme l’Algérie!Car quoi qu’on dise en ces jours de disette,l’Algérie est selon mon avis personnel un grand pays!Avec également aussi,et que cela déplait ou non à beaucoup de gens ,avec aussi un grand peuple!Car l’Histoire d’un pays ne se mesure guère en décennies.Tot ou tard ce peuple triomphera un jour!Que les gens qui ont amassé de très grandes fortunes,sur le dos du peuple et sur la trahison de la mémoire des Chouhadas d’aujourd’hui et d’hier(guerre de libération nationale et Chouhadas du devoir),sachent une fois pour toutes,que l’Histoire les a déjà comdanné et les comdannera encore à l’avenir!Et la sentence supreme,la plus importante,et c’est cela qui compte en fin de compte;le Tout puisant saura leur réserver le sort que mérite les suceurs de sang du peuple!Au contraire il faut aller encore voter cette fois-ci et donner son avis qu’il soit positif ou négatif!Ce jour la ces traitres se rappelleront de leur tristes besognes comme si c’était hier! !Patientez tous!la vie de l’au delà est éphémère croyez en moi messieurs les délapideurs des bien du Peuple!Et Messieurs les profiteurs de biens mal acquis!Vive ll’Algérie!

  5. gazzier
    février 12, 2012

    Ben voilà pourquoi nous n’avons jamais avancé même quand la neige tombe c’est la faute des dirigeants !!! Dans les plus grandes capitales européennes et mondiales on rencontre des difficultés lorsque de fortes chutes de neige apparaissent ce n’est pas propre à l’Algérie. Je veux donc bien accepter que les équipements soient déficients mais tout de même ce n’est pas courant de la neige en Algérie. On ne pas demander aux esquimaux de s’équiper en climatiseur si au cas où il y aurait de fortes chaleurs!!! Ne croyez pas que je suis un défenseur du régime mais nous devons réfléchir avec bon sens au lieu d’avoir des critiques primaires et de mettre toutes les responsabilités sur « ceux qui sont en haut ». « Ceux qui sont en bas » doivent aussi se comporter d’une manière exemplaire n’est ce pas ? Comme par exemple sur la route plus de 4000 MORTS PAR AN !!!! Nous sommes classés 3ème au rang mondial on pourrait se passer de ce type de performance. Vous me direz que c’est du à l’état des routes ben non car les statistiques sont très CLAIRES ces accidents mortels sont dus essentiellement à un non respect de la vitesse et au non respect du code de la route. Ce n’est pas le président ou les généraux qui nous font accélérer ou dépasser des lignes continues tout de même. Kennedy disait: » ne vous demander pas ce que votre pays peut faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour votre pays !!! »

    • mourad25
      février 16, 2012

      GAZZIER, un kennedy initié aux impératifs de l’autorité et de son aptitude compétencielle à gouverner les esquimaux aurait identifier un problème avant qu’il ne devienne une urgence en optant par exemple pour la climatisation réversible au Groenland .ET conséquemment il aurait été si bien inspiré de leur dire:ne vous demander pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour votre pays !!!un fait d’arme dont ne peut se prévaloir un gouvernant Algérien qui n’aurait point fait SUR l’échelle des devoirs ni pour l’un ,ni pour l’autre;et ce contrairement à JFK pour les états-unis .

      GAZIER,Décidément LE PRÉSIDENT BOUTEFLIKA donnera toujours raison à ÉPICURE ; tant il est évident que SES discours longs et SESdiscours brefs aboutissent au même à savoir: MA déception et celle d’une deuxième république algérienne cette fois-ci véritablement démocratique et populaire dans l’alternance civilisationnelle et pacifique du pouvoir. Le discours est le visage de l’âme disait Sénèque. LE VÔTRE JEUDI MONSIEUR LE PRÉSIDENT était l’âme de votre visage réfléchissant un homme peu inspiré,mal conseillé,peu convaincant,et absolument pas convaincu de ce qu’il lisait le temps d’un discours ,qui n’avait donc conséquemment pas d’influence sur moi,non,aucune.
      Autre chose MONSIEUR LE PRÉSIDENT CELLE DE VOUS DIRE QUE J’AURAI TANT AIMÉ VOUS ÉCOUTER CORRIGER LE DÉDAIN DU COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES PAR UNE INTRODUCTION COMPASSIONNELLE AUX VICTIMES DES INTEMPÉRIES , À LEURS FAMILLES,ET À LEUR PEUPLE ;VOUS EN AURIEZ GAGNÉ EN TAUX DE PARTICIPATION AUX FUTURES LÉGISLATIVES.
      OUI,LE dédain du communiqué est la générosité du mépris de ce conseil des ministres ;mais qui en est l’auteur à ALGER ?. UN mépris inqualifiable à l’égard de ceux qui souffrent pour cause d’intempéries et qui en sont victimes,ainsi que pour leur peuple et leurs familles. L’Indifférence comme mode de gouvernance en Algérie, c’est la morgue qui Y prend vie ;et ce par l’entremise d’un pouvoir de facto qui semble dire à notre peuple toute la perception valorielle qu’il lui porte sur l’échelle des hommes -citoyens.
      UNE PERCEPTION VALORIELLE qui en dit long sur le lendemain des Algériens DE QUOI SERA FAIT ?. OUI, CHERE Algérie ; écoutez-la vous parler sa perception valorielle pour votre peuple.Celle-là même qui semble vous dire ceci:C’est de ne pas mépriser assez certaines gens que de dire tout haut qu’on les méprise. Le silence seul étant souverain mépris des gouvernants Algériens .SAVIEZ-VOUS MESSIEURS LES MEMBRES QUI Y siégiez que l’un des impératifs de l’autorité et de son aptitude compétencielle à gouverner c’est d’identifier un problème avant qu’il ne devienne une urgence.MAIS QUE SONT NOS GOUVERNANTS DEVENUS ?DITES-MOI !…
      CAR,à défaut d’avoir cette aptitude(sus-citée),FAITES EN SORTE D’Y REMEDIER PAR AUTANT QUE FAIRE SE PEUT DANS L’ACTE INTERVENANT,ET DANS LA PAROLE COMPASSIONNELLE DE VOTRE POUVOIR EXÉCUTIF ASSUMANT LA VÉRITÉ DU CHIFFRE EXACT DES VICTIMES ;TOUT COMME CE SERA LE CAS DEMAIN POUR VOUS AVEC LE TAUX DE PARTICIPATION AUX FUTURES LÉGISLATIVES , TRES FAIBLE SOIT-T-IL OU IMPORTANT .CAR OUI, avec une taux de participation dit et assumé par le pouvoir Algérien, c’est toute l’âme d’un véritable processus démocratique Algérien qui en sortira renforcée et crédibilisée dans une Algérie post-indépendance si prompt par l’antécédent et si encline à modifier les urnes; mais aussi à falsifier les taux de participation pour donner une légitimité à ceux qui n’en avaient pas.FAITES-LE MONSIEUR LE PRÉSIDENT EN L’ASSUMANT ET VOUS AUREZ MÉRITÉ VOTRE EMPREINTE INDÉLÉBILE AU PANTHÉON DE LA GRANDE HISTOIRE D’ALGÉRIE.
      JE DISAIS DONC QUE CETTE PAROLE COMPASSIONNELLE méritait UN PRIME TIME NEWS(LA UNE) DANS LE 20H DE L’ENTV ,et dans un discours présidentiel aux résonance de la raison d’état,d’esprit et du coeur…
      CECI étant DIT JE RENDS HOMMAGE ET JE REMERCIE L’ARMÉE ALGÉRIENNE,LA GENDARMERIE NATIONALE,LA PROTECTION CIVILE,LA POLICE… ET LES CITOYENS POUR LEURS EFFORTS ET LEURS INTERVENTIONS HUMANITAIRES ET URGENTIELLES.COURAGE,MERCI ET FAITES-EN PLUS!.ET POUR TERMINER JE TIENS À SALUER CERTAINES QUALITÉS INDÉNIABLES DE MONSIEUR LE PRÉSIDENT BOUTEFLIKA ,AINSI QUE SON COURAGE FACE À LA MALADIE ET FACE À LA DOULEUR ;QUE DIEU VOUS EN ÉPARGNE LES SOUFFRANCES MONSIEUR LE PRÉSIDENT ET VOUS GUÉRISSE,EN VOUS prêtant longue vie. quand bien même qu’après le pouvoir commence la vie d’un homme ou d’une femme.ET LA deuxième vie réussie de JIMMY CARTER EST -là pour vous rappeler monsieur le président que je n’ai peut-être pas tout à fait tort.UN EX PRÉSIDENT ALGÉRIEN PLUS PRESTIGIEUX S’IL EN EST PAR SON Lègue à dire: oui, il n’est pas dévalorisant pour moi d’assumer la vérité des chiffres des taux de participation aux législatives faibles soient-ils ou autres ;comme il n’est pas honteux pour un homme d’état d’assumer un bilan ,ou pour un homme que d’être dans l’opposition. au contraire L’opposition est par essence même perçue comme étant le défenseur du peuple et du citoyen; le contre-pouvoir face aux périls…
      OUI,Donner la réplique à un gouvernement et l’interpeller… éplucher et analyser des textes de lois,… proposer des amendements et construire des argumentaires,imposer un impeachment fondé et constitutionnel, c’est cela la fondation d’un nation et le début d’un véritable pouvoir de l’alternance. L’opposition est au final la vraie école de la politique. Même plus, c’est un passage obligé. C’est pourquoi suis-je respectueux (et j’espère vous aussi monsieur le président ) de l’urne,et de ceux qui divergent et convergent avec moi; islamistes y compris. Oui, en démocratie,en politique COMME EN SPORT,EN AMOUR ET DANS LA VIE IL FAUT SAVOIR GAGNER ET PERDRE DANS LA dignité et dans le respect de l’urne ,de ses adversaires et des choix du peuple souverain et libre.et faites dieu que demain se décide aujourd’hui par une 2ème république Algérienne démocratique,populaire,moderne,universaliste,pérenne,forte,puissante,unifiante,stable,et authentique dans la confluence de son creuset ISLAMO-ARABO-AMAZIGHE.

      • gazzier
        février 17, 2012

        Je ferais très court pour vous répondre d’ailleurs c’est une curieuse façon d’échanger et de débattre en apportant une réponse le 16 février à mon intervention du 12 février à 10h16 par un « copier coller » de votre message daté du 12 février à 9h53 !!!.
        Ce genre de réponse semble à la hauteur de votre discours bien long mais peu enrichissant.
        Votre obsession du président Boutelflika est surprenante.
        Mon message avait pour objectif de dire que nous devons nous sentir aussi responsable de certains comportements au quotidien (cf. l’exemple des morts par accidents sur les routes, les autres exemples ne manquent pas).
        Maintenant si vous ramenez tout à Boutelflika je ne peux que m’en attrister vous vous voiler alors la face. Pour finir le dernier mot de votre message me permet de comprendre ce que vous cherchez à dénoncer. Il aurait été plus courageux de commencer par ça !!!

  6. lahrech
    février 14, 2012

    Votez?les jeux sont ,comme habituellement ,déjà faits ,tout est orchestré d’avance !Si nous votons nous rentrons dans leur combine.Le gouvernement craint une seule chose et cela vis à vis de l’occident ,qu’il yait le moins de participants possibles et c’est là qu’il faut agir et l’attendre.

  7. ghani
    février 14, 2012

    et si l’on arrêtait de gémir, pour enfin prendre notre destin en mains sans en référer a la
    fatalité ou aux gouvernants
    amicalement votre

    • talhi ali
      avril 2, 2012

      Tahia Constantine Tahia Constantine Merci Soumeya Primrose essayer de passer le message car la pétition attend toujours les signataires qui sont d’accord avec l’idée. on voila le lien: http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N21888Pétition Pour la réhabilitation du chemin des touristes de Constantine.
      petitionpublique.fr
      Pour la réhabilitation du chemin des touristes de Constantine. A Constantine,… l’ancienne Cirta, cité antique et millénaire, l’édification des Hôtels Ibis e

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le février 9, 2012 par dans L'édito.
%d blogueurs aiment cette page :