El Watan2

le laboratoire médias

San Fransisco : Des notes de légende

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par Smaïl K. De San Fransisco.

San Francisco est une ville où il fait bon vivre en Californie. On aime à l’appeler San Fran ou SF mais ses habitants n’aiment qu’on l’affuble du nom de «Frisco ». Une cité très «laid back », cool, nonchalante, quoi !

La mascotte typique de San Francisco est le tramway, plus communément appelé, ici, Cable car. Ainsi que d’autres atouts pour ne pas dire atours majeurs tels que le Golden Gate Bridge, Chinatown, Alcatraz, Haight Ashbury hantée par l’aura pop et Power flower de Jimi Hendrix, Janis Joplin et Jefferson, Aiplane, Painted Ladies, Sea Lions, Fisherman’s Wharf ou encore Castro, le fameux quartier gay et lesbien. C’est que SF est connue pour sa grande tolérance. C’est aussi la ville de Twitter, Bloomberg News, de l’acteur Sean Penn, Carlos Santana, des 49ers (football), Giants (baseball)… San Francisco a été célébrée par l’auteur Jack Kerouac (On the Road), immortalisée par les chanteurs Peggy Lee, Scott McKenzie, Otis Redding, John Lee Hooker, Village People…

De grands films ont été tournés à San Francisco à l’image de The Lady from Shanghai (1948), Bullitt (1968), Dirty Harry (1971), Basic Instinct ( 1992), Milk (2008) The Book of Eli (2010), Rise of the Planet of the Apes (2011)… La meilleure période pour visiter SF, c’est septembre-octobre. C’est l’été indien, il fait 28°C, le climat est «méditerranéen». Et surtout, profitez des fruits de mer frais, un autre atout «nageur» de la Bay Area !

Bay Area

Suivre à la lettre les paroles de la fameuse chanson rendant hommage à la baie de San Francisco, Sittin’On The Dock Of The Bay, interprétée par le soulman, Otis Redding, coécrite avec Steve Cropper, est un voyage immobile, insulaire et onirique. «Assis au soleil du matin/ regarder passer les navires/ perdre du temps/ Assis au dock de la baie/ J’ai quitté ma maison de Georgie/ A destination de la baie de Frisco (San Francisco)…». San Francisco est un port… d’attache !

Haight Ashbury

«Si tu vas à San Francisco/ tu vas rencontrer des gens sympathiques, là-bas/ Pour ceux qui viennent à San Francisco, le temps de l’été sera un amour, là-bas/ Dans toute la nation, quelle vibration !…Le gens sont en mouvement». Tel était «l’hymne» soixante-huitard de la chanson éponyme de Scott McKenzie, en 1967 à l’époque du Power Flower. Il est toujours d’actualité et pas du tout anachronique. Et il se trouve dans le quartier très «pop» de Haight Ashbury.

Castro

«Castro! Liberté, liberté dans l’air/ Recherche du trésor, du plaisir…/ Cuir, cuir, motos, motos, baby/ Habille-toi comme tu veux et mets ton esprit à l’aise/ C’est une ville qui est connue pour sa liberté/ San Francisco, une ville, côté, baie/ Disco, disco party !… San Francisco, j’aime!».Cela n’a aucun rapport avec le Lider Maximo, Fidel Castro (Cuba). Il s’agit de paroles de la chanson intitulée San Francisco du fameux groupe Village People (YMCA), sortie en 1982, en hommage à Castro, quartier gay et lesbien, à la musique disco et à San Francisco, ville de la Tolérance. Castro, est un passage obligé pour les touristes du monde entier.

Golden gate

Le Golden Gate Bridge (pont de la porte d’or), «une merveille» typique locale. Un pont suspendu mesurant 2, 7 km de longueur reliant San Francisco à la «Riviera californienne», Sausalita. Chaque année, en moyenne, 36 suicides sont recensés depuis le Golden Gate. Seulement, trois personnes ont survécu depuis son inauguration en 1937.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le janvier 4, 2012 par dans Le direct.
%d blogueurs aiment cette page :