El Watan2

le laboratoire médias

Sans eau, ni matelas, les gardes-communaux attendent à Blida

Lundi 7 juillet, des dizaines de milliers de gardes-communaux marchaient de Blida à Alger. Ces hommes qui ont combattu contre le terrorisme dans les années 1990 revendiquent une meilleure prise en charge de la part de l’état (salaires, retraites..) et pour certains, une incorporation dans des corps armés. Après avoir été bloqués par la police à Birkhadem, ils sont repartis à Blida, où ils s’entassent dans les locaux de la garde-communale locale. El Watan Week-End est allé à leur rencontre. Ils racontent les conditions de vie misérables dans lesquelles ils attendent un geste de l’état.

About these ads

9 commentaires sur “Sans eau, ni matelas, les gardes-communaux attendent à Blida

  1. BOUKEZOUHA abdelouahab
    juillet 15, 2012

    ils attendent quoi ? ,qu’on leurs jette un OS .ils n »ont qu’a aller voir leur complice « hadj » fergen qui a tue des pauvres malheureux pour les voler,il partagera peut être avec eux .

    • RANDOLET Michel
      juillet 17, 2012

      Dans les pays arabes,il n’y a qu’une loi qui soit « égalitaire »,quelque soit la na
      tion:c’est le + fort qui gagne…Peu importe la manière,il n’y a que la victoire
      qui est belle!!Où et quand s’arrêteront les horreurs perpétrées pour une rai
      son ou une autre,qui + est,en invoquant Allah pour avoir le « panache » de tu
      er en se sacrifiant…??!!

  2. Benzine
    juillet 15, 2012

    NON, NON et NON ! à l’humiliation des Gardes Communaux qui ont sauvé notre pays durant les années de braise. Bouteflika payera très chere cette forfaiture !

    • RANDOLET Michel
      juillet 20, 2012

      Il y a des signes « avant-coureurs » qui ne trompent pas…Que ce soit en Algé
      rie,au Maroc ou en Tunisie,en Syrie,en Egypte,en Lybie…D’une manière ou d’une autre,tous les peuples des rives de Méditerranée ont un destin en com
      mun…En particulier,entre ceux du Maghreb(le petit) et la France,l’Espagne,
      l’Italie…Et si ça ne se fait pas,ça sera lourd de conséquences pour tous… »Cri
      se » mondiale oblige!Il est plus que temps que ces 6 pays mettent en place
      une « entente cordiale »,bon gré mal gré,pour éviter le pire de ce qui se profi
      le à l’horizon des années 2015-2020 et ensuite…A défaut de quoi,c’est l’is
      lamisme extrêmiste » qui pourrait se répandre des confins du désert,du Sa
      hel,vers les le littoral urbanisé méditerranéen…

  3. Bouziane
    juillet 16, 2012

    A mon avis si les dizaines de milliers de Gardes Communaux, de Patriotes, de GLD, de Retraités de l’ANP et de rappelés du Service National, soutenus de leurs familles et de leurs amis, manifestent quotidiennement devant les sièges de leurs wilayates, ils arriveront à constituer le « facteur déclencheur », dont le Dr Benbitour a parlé et qu’il considère comme la condition pour la mise en oeuvre d’un véritable changement en Algérie.

    M. Benbitour considère que seul un soulèvement populaire viendra à bout du régime pourri que Bouteflika a mis en place depuis 1999 et qui échappe au contrôle de ceux qui nous ont imposé Bouteflika en 1999, 2004 et 2009 qu’il a ligotés en leur tendant des pièges pour les neutraliser.

    La preuve, il ne peuvent rien faire même si Bouteflika vit aujourd’hui une fin de règne pathétique qu’ils ne pourraient même pas accélérer dans l’intétêt de notre pays qui se meurt avec lui et son clan de prédateurs qui pratiquent une fuite ne avant suicidaire.
    Rabbi yestour bledna oua ouledna.

    • RANDOLET Michel
      juillet 20, 2012

      L’Algérie doit reproduire ce qui s’est produit en Pologne,à Berlin,dans les an
      nées 80.Ou encore au Portugal lors de la « révolution des oeillets ».Il faut inci
      ter les « appelés du contingent »,certains officiers réservistes à faire pression
      sur les militaires de carrière et d’état-major à prendre le parti du peuple en
      opposition aux militaires au pouvoir,qui manipulent le pouvoir civil comme
      une marionnette…Est-ce que Boudiaf serait mort pour rien?Est-ce que la
      guerre de Libération ne connaîtra jamais d’autre perspective qu’une « démo
      cratie confisquée »?La France n’est pas encore « sortie de l’ornière » d’un pou
      voir centralisé…A voir l’Egypte se dépêtrer de la toute puissance du pouvoir
      militaire,il y a encore ,il faudra beaucoup de patience et de persévérance
      pour que l’Algérie soit démocratique…Patience et longueur de temps va
      lent mieux que colère ni que rage…

  4. Lindah
    juillet 20, 2012

    Jich, Chaab maakoum ya Chnabat !

    Jich, Chaab maakoum ya Chnabat !

    Jich, Chaab maakoum ya Chnabat !

  5. Alilou
    juillet 20, 2012

    RAMADAN KARIM
    à toute l’équipe d’El Watan, à ses lecteurs et fidèles internautes et à nos frères les Gardes Communaux, dont la noble cause va bientôt triompher et à toutes les victimes du pouvoir pourri et autiste de Bouteflika.

  6. Benbouali
    juillet 23, 2012

    Bravo aux Gardes Communaux car ils ont compris que Ould Kablia, le vieux renard malgache va les enfariner sans régler le moindre de leurs problèmes et comme d’habitude, il va faire croire à Bouteflika, qui a perdu sa lucidité et ses capacités de discernement, que tout a été réglé et que les Gardes Communaux le remercient chaleureusement et le conjurent d’accepter de récidiver pour un 4ème mandat sinon le pays va couler sans lui.

    En insistant pour être reçus par Boutef himself,au palais d’El Mouradia ou dans sa résidence de Zéralda, les Gardes Communaux veulent vérifier par eux mêmes l’état de santé du Président de la République que les spécialistes disent en dégradation avancée.

    C’est pour cela que Bouteflika ne pourra jamais les recevoir lui même.

    La rupture est donc consommée et le bras de fer sera gagné par les Gardes Communaux et aboutira à terme au départ précipité de Bouteflika et de son clan de prédateurs qui pratiquent une fuite en avant suicidaire à travers les dérives régionaliste et dictatoriale auxquelles on assiste actuellement et qui menacent sérieusement la cohésion, la stabilité, l’unité et la sécurité nationales.

    Chers frères Gardes Communaux, nous sommes avec vous pour réaliser cette œuvre de salubrité publique, dont notre pays a besoin d’urgence pour relever sa tête que l’improvisation de Bouteflika a rabaissée honteusement.

    Vive l’Algérie !

    Vive la République !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juillet 14, 2012 par dans En images, Le direct, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :