El Watan2

le laboratoire médias

50e anniversaire de l’indépendance : ambiance à Alger

Notre reporter-photographe Souhil Baghdadi a assisté mercredi soir au gala spécial 50e anniversaire de l’indépendance à Riyadh El Feth à Alger. Ambiance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

About these ads

9 commentaires sur “50e anniversaire de l’indépendance : ambiance à Alger

  1. Bounif
    juillet 5, 2012

    Les logements et les routes ce sont les Chinois et les Japonais qui les construisent. Leurs défauts structurels commencent à apparaitre au grand jour.

    Les tramways,les trains, le métro, les aéroports, les barrages et l’eau ce sont les français qui les gèrent.

    Les ports ce sont les Qataris qui les dirigent.

    L’opéra du cinquantenaire du 5 Juillet ce sont des Libanais qui l’ont réalisé.

    Les festivités prévues ici et là, de la poudre aux yeux par rapport à Tlemcen, capitale de la culture islamique, qui a coûté des milliards de dinars dépensés par Mme Toumi en toute impunité, pourvu que le chefaillon, englouti dans ses dérives dictatoriale et régionaliste, soit content, sont aussi majoritairement confiées à des étrangers.

    C’est l’Algérie de Bouteflika et des coopérants qu’il a ramenés dans sa djellaba en 1999.

    Tout est fait pour que l’Algérien et l’Algérienne, jeune et moins jeune , qui n’ont pas renié leurs origines, se sentent étrangers chez eux et si possible, quittent leur pays où les valeurs féodales et du makhzen : adoration du chef, népotisme, régionalisme, drogue et corruption généralisée, noient les valeurs ancestrales du peuple algérien, qui lui ont permis de résister et de vaincre toutes les occupations étrangères qu’il a subies depuis la nuit des temps.

    Cette situation intolérable a trop duré.

    Il faut d’urgence renvoyer chez eux les usurpateurs et les imposteurs, qui mangent le pain et insultent la main qui l’a préparé.

    Yeklou fi el ghella oua issabou fi el mella.

    Gare à la colère du peuple algérien et à celles de ses enfants authentiques, qui atteint aujourd’hui son summum

    • oubiri
      juillet 6, 2012

      Cher Bounif,je suis entièrement d’accord avec toi sauf pour ta conclusion!Les gens sont désabusés et d’autres sont las d’attendre que"d’autres" entrent en révolte!Nous serons malheureusement contraints de supporter,pour de longues années,la morgue des dirigeants!!!

  2. Benyoucef
    juillet 5, 2012

    Pour Bouteflika, le 5 Juillet c’est folklorique et non pas historique.
    Karkabou, Gnaoua, Nass el ghiwan et Lalla Toumi suffisent pour le célébrer.
    Ils ont mille fois raison nos frères et sœurs Marocains lorsqu’ils nous rappellent avec leur humour suave, de temps en temps pour faire tomber la morgue des dirigeants autoproclamés de notre pays, dont la tête est gonflée par les dollars du gaz et du pétrole, qu’ils nous avaient tout de même donné deux présidents de la République.
    Les mauvaises langues algériennes leur répondent "un et demi"

  3. Alilou
    juillet 5, 2012

    J’ai vu des pays fêter leur cinquième anniversaire avec plus de faste, de joie et de liesse populaires que les coopérants qui dirigent notre pays depuis 1999 mettent pour célébrer le cinquantenaire de notre indépendance.

    Honte à ces traîtres qui ont réduit notre grand et immense pays à leurs dimensions de nains politiques et intellectuels.

    Le peuple algérien ne leur pardonnera jamais cette humiliation et de l’avoir privé de célébrer dignement et honorablement le cinquantenaire de notre Victoire sur la France, plus triste qu’un défaite.

    Allez vous en TRAITRES

    • RANDOLET Michel
      juillet 5, 2012

      Bien sûr que c’est infiniment triste de voir l’Algérie dans l’état de son 50è
      anniversaire de l’Indépendance…Mais,est-ce que vous croyez que la Fran
      ce n’a pas connu de dramatiques désillusions après sa Révolution et la
      chute de Napoléon Ier?C’est pour "se refaire la cerise" que-15 ans après la chute de Napoléon Ier-en 1830,et pendant 30 ans Elle a conquis l’Algé
      rie…Par contre,les "petits colons" qui ont émigré de la Métropole dans le
      Maghreb,particulièrement en Algérie,étaient des gens miséreux ou indé
      sirables(ceux de la Commune de Paris,de 1870-71),qui n’ont pas été exé
      cuté par les "Versaillais" sous l’ "oeil amusé des Prussiens" qui assiègeai
      ent Paris…Il y a même eu des "Bolcheviques" Alsaciens,qui,pourchassés
      par l’Etat prussien,ont "choisi" d’aller se "planquer" en Algérie…Ceux-là
      n’auraient rien demandé de mieux que rester en Algérie;car,une fois "dé
      barqués" sur le sol métropolitain,ils n’y ont pas connu un meilleur sort
      que beaucoup de "harkis" ou d’ "immigrés algériens"…Voilà ce que l’Algé
      rie a perdu pour construire sa LIBERTE…
      Et,en dépit des apparences,la "Belle Epoque" de l’industrialisation de la
      France ne l’a pas mise à l’abri de la 1ère Guerre mondiale,avec l’une des
      plus fortes armées au monde et la 3è marine de guerre à l’aube de la 2è
      Guerre mondiale…et ses "désillusions de la décolonisation"…
      Mais si l’Algérie a connu une guerre de libération particulièrement doulou
      reuse,que dire de ce qu’était devenue la Tunisie avec Bourguiba;et ce qu’
      elle est aujourd’hui?Ce qui a permis à la France de ne pas sombrer après
      la déroute de 1940,c’est un certain De Gaulle,qui a beaucoup risqué sa vie
      et donné de lui pour la France…Et s’être fait éconduire une 1ère fois en
      1946;une seconde fois en 1969,en n’ayant pas cédé aux "sirènes" de l’Al
      gérie française"…A défaut de quoi,c’était prendre le risque d’étendre pour
      plusieurs années durant la guerre civile qui faisait rage en Algérie,avec un
      OAS + un FLN en maîtres d’oeuvre…
      Et,s’il faut que l’Algérie devienne une démocratie dans le plus pur sens du
      terme(ce que la France n’est pas encore à 100%),ça ne se fera pas en 1/2
      siècle,probablement,d’une part;et certainement pas sans l’aide de "Pieds
      Noirs" nés en Algérie et qui y ont laissé plus que leur âme…Pour construi
      re l’Europe communautaire,il faudra encore beaucoup de forces et de syn
      ergies convergentes:pour éviter un séisme économique et financier,d’une
      part;pour lui donner une âme et une identité respectée face aux USA,à la
      Chine,et à tous ceux qui rêvent de se "payer" ses plus beaux atours patri
      moniaux…
      Si l’Algérie ne veut ni ne peut se construire comme une vraie démocratie
      (comme l’Afrique du Sud),alors rien n’ira mieux en Afrique…et dans tout
      le Bassin méditerranéen…

    • RANDOLET Michel
      juillet 5, 2012

      Est-ce que vous avez déjà demandé à un Vietnamien ou à un Chinois ce
      que leur a apporté l’indépendance?En Chine,il y a 800 millions de "cito
      yens" qui n’ont pas encore "goûté" à la "liberté" qu’un Algérien connaît…
      Dans le monde arabe,y compris dans les richissimes nations du pétrole
      et du gaz,il reste tout à faire…En Algérie,il reste beaucoup à faire;et cè
      der au "désanchantement"-50 ans après l’accès à l’Indépendance-ne rés
      oudra rien…C’est bien vrai que"Seule la Victoire est belle"…Et après…?

  4. boukezouha abdelouahab
    juillet 5, 2012

    independance pour certains pas pour tout le monde le peuple n a pas besoins de festivitees il a plutot besoins de paix de considerations de justice et surtout de retrouver sa dignite alors assez de mensonges on est toujours colonises.

    • RANDOLET Michel
      juillet 5, 2012

      C’est trop "facile" de montrer les "étrangers colonisateurs"…La France a
      connu 3 invasions de la part de ses "voisins germains".Et elle a fait l’ob
      jet de convoitises ardentes de la part des "libérateurs" anglais et améri
      cains,après 1940 et en 1945,voire même lorsque Paris était le siège de
      l’OTAN…Mais Elle est toujours là,perdant certains de ses plus beaux joy
      aux patrimoniaux au profit d’acquéreurs chinois,qataris,russes et autres
      …Je crois que l’Algérie est un peu comme l’Angleterre,qui voit se dégra
      der ses chemins de fer,son agriculture,son industrie(le peu qui lui reste)
      …Mais Elle trouve encore les "moyens" de fêter les 60 ans de règne de sa
      reine;et d’accueillir les JO 2012…
      Il ne faut pas oublier que la Liberté,ça a un prix…ici ou ailleurs!Les USA
      ou la Chine,la Russie mêmes en savent quelque chose;les Allemands aus
      si…Et que dire des Irakiens,des Afghans…?

  5. Benbouali
    juillet 5, 2012

    Je ne comprends pas pourquoi Bouteflika n’a pas profité de cet événement extraordinaire qu’est le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, le 05 Juillet, pour faire un discours au diapason de cette date historique ?

    Son état de santé physique et mentale, comme le disent certains "informés" l’empêche-t-il de prononcer un discours, comme en Avril 2011 où il bégayait et il allait s’évanouir malgré le différé ?

    Si c’est aussi grave que cela, pourquoi il ne quitte pas ses fonctions qu’il ne peut plus assumer ?

    Cela n’est pas bon pour l’image et la crédibilité de notre pays déjà sérieusement ternies par les dérives régionaliste, dictatoriale et morale qu’il subit depuis 1999.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juillet 5, 2012 par dans Le direct, Studio.
%d bloggers like this: