El Watan2

le laboratoire médias

Une histoire d’hommes

www.memoires-algerie.org

Guerre de libération pour les uns. Guerre tout court pour les autres. El Watan et Owni ont rassemblé des milliers d’archives du ministère français de la Défense, des centaines de documents personnels, de lettres et de témoignages de la population algérienne. Un partenariat pour explorer cet épisode tragique de notre histoire commune, en mettant à la disposition de nos deux peuples toutes ces archives, dont la plupart n’ont jamais été publiées et dont un nombre important sont classifiées.

Le site http://www.memoires-algerie.org mis en ligne ce lundi 19 mars, à l’occasion de l’anniversaire des accords d’Evian, diffusera plusieurs milliers de pages d’archives du ministère français de la Défense ainsi que de nombreux témoignages inédits versés par les familles algériennes.

Il sera enrichi jusqu’au 5 juillet, jour de l‘indépendance algérienne, pour devenir à partir de cette date un véritable musée numérique dédié à la mémoire de cette guerre. La direction éditoriale est assurée par nos deux médias, en relation avec des historiens spécialistes de cette période.

Loin de la mémoire officielle, Owni et El Watan veulent proposer à chacun de se saisir de nos guerres d’Algérie et d’indépendance. À travers un outil de connaissance sans compromis, cependant soucieux de dignité et porteur de réconciliation.

About these ads

10 commentaires sur “Une histoire d’hommes

  1. Brahim Bendjaber
    mars 20, 2012

    Bonne initiative, bonne chance. Les enfants de notre pays ont besoin de connaitre le passé de leurs parents pour construire l’avenir de leur pays. Il me semble qu’il est temps que cette journée du 19/3 soit reconnue comme date importante de notre histoire, et soit commemorée comme il se doit.
    Au delà des différences de lecture de l’histoire, des différences d’opinions et des différentes initiatives prises par les uns et les autres pour arriver au résultat qui est l’indépendance de l’Algerie, notre histoire doit être écrite et enseignée aux générations qui constituent les forces vives d’aujourd’hui et de demain, au moins sur les points et les sujets qui font l’unanimité.Quant aux sujets, sujets à éventuels discordes peut être que nous pouvons attendre que les historiens se manifestent.

  2. mourad25
    mars 20, 2012

    À LA LECTURE DE VOTRE TRIBUNE AU JOURNAL EL WATAN ;ai-JE aimé vous écouter- dire ceci MONSIEUR HOLLANDE ,et à l’unisson du peuple Français Ami : Je puis regretter de m’avoir repenti au nom de la Nation Française, d’être la cause de ruines et de souffrances, mais fussé-je sur le point de gouverner en son Nom, je ne pourrais ne pas me repentir en son Nom du crime colonial! .MAIS ENFIN ,MONSIEUR HOLLANDE! ,Ne pas se repentir d’un crime colonial en est un autre ;d’autant plus qu’on ne se repent bien des fautes que l’on n’est plus en état de commettre ,y compris dans des frontières aux relents moraux.
    MONSIEUR HOLLANDE ,si la repentance reste une affaire Française;
    l’histoire est un grand présent au propre comme au figuré, et pas seulement un passé.ET le Sens de l’histoire s’acquiert en y participant un peu de sa hauteur. UNE hauteur que vous semblez avoir contrairement à MONSIEUR SARKOZY,ALORS NE LE SUIVEZ PAS SUR LES SENTIERS DE LA Quatrième république de gauche fût-elle ou de droite. .ET écoutez-le vous parler un Algérien de la génération post-indépendance :OUI, vour parler d’un Général DE GAULLES ET D’un Président François Mitterrand ,qui de leur stature exceptionnelle d’hommes- d’état et de résistants aux hordes nazies n’auraient jamais tenu les propos électoralistes de MONSIEUR SARKOZY devant les harkis et les pieds –noirs .LUI LE GRAND CHARLES,LUI L’IMMENSE François,EUX qui savaient depuis leur paris de 1940 à 1944 ce que sont les stigmates,les meurtrissures et les vicissitudes de ceux qui ont trahi la Patrie au nom d’une collaboration ou d’une déportation ;véritables crimes de guerre dans l’attentatoire à l’honneur de la FRANCE.ET CE François Mitterrand ,qui dans sa grandeur de 1981 venait à la repentance devant les guillotinés de la grande révolution Algérienne parmi lesquels y était le martyr FEU AHMED ZABANA ! ,et ce , en abolissant la peine de Mort.ET DANS LES YEUX MONSIEUR HOLLANDE VOUS DIS-JE ET à NOS AMIS Français : QUE LES FILS ET LES DESCENDANTS DES HARKIS AURONT UNE MAIN compréhensible ET TENDUE DE LA PART DE L’Algérie indépendante dès lors qu’ils condamneront la trahison de leurs parents ,et dès l’instant qu’ils auraient formés un lobbying travaillant en faveur des intérêts géostratégiques en France d’une Algérie indépendante et souveraine.
    ET C’EST AUSSI PRESQUE LE CAS POUR LES PIEDS-NOIRS QUI DOIVENT S’intégrer et à jamais d’une Algérie indépendante ,et ce, en se remémorant les crimes de la terre brûlée de L’OAS ;tout en s’y en innocentant ! dans la condamnation!.ET MOULOUD FERAOUN DE SON Panthéon Littéraire en serai reconnaissant AU HOLLANDE LE Lettré à la Mitterrand ! .DES PIEDS-NOIRS QUI DOIVENT AUSSI se souvenir de leur seconde terre D’Algérie en pression de lobbying Pro-Algérien pour une nouvelle ère dépassionnée des relations Algéro-françaises.
    ET Dès lors ils seront les invités biens-venus de L’Algérie indépendante, souveraine et la fiere de son FLN et de son ALN. DES BIENS-VENUS en tant que Touristes,Artistes ou en en tant que Résidants –Investisseurs.
    ME SEMBLE-T-IL ET PLUS QUE JAMAIS,LA FRANCE DOIT FAIRE SIEN LE COURAGE DE BILL CLINTON,QUI LORS D’UN VOYAGE Présidentiel AU VIETNAM RECONNUT LE CRIME DE GUERRE Américain et s’en excusa!Au Nom de l’immense Nation Américaine.ET CE COURAGE MONSIEUR HOLLANDE VOUS SEMBLEZ EN AVOIR, ET LA FRANCE AVEC!. QU’UNE UNE FOIS ENCORE JE REVIENNE à DIRE QUE CECI RESTE UNE AFFAIRE Française !. MONSIEUR HOLLANDE , MES AMIS Français viendra le jour où la FRANCE apprendra à respecter l’Algérie,son histoire révolutionnaire libératrice ,ses filles et ses fils.OUI,une Algérie antipodale à celle d’aujourd’hui ,et qui saura vous imposer son respect sinon le mériter. CAR,OUI,cette Algérie(la nôtre)ne sera pas celle au rabais d’aujourd’hui comme elle le fut le temps d’une bataille historico- électoraliste entre PARIS ET ANKARA,ou le laps d’une séance pathétique à PARIS portée par un ministre qui prêterait à rire par sa sémantique de république bananière, s’il ne donnait tant de raisons d’en pleurer;tant L’algérie y était abaissée abyssalement par les siens de gouvernants (de l’échec )et par les autres gouverneurs d’un ailleurs outre-méditerranéen .ET voyez-vous cette Algérie n’est pas mienne,que dis-je ?n’est pas nôtre,car,la nôtre en sera l’antipodale portée par la légitimité de l’urne libre,plurielle et souveraine d’une 2ème république cette fois-ci véritablement démocratique et populaire;OUI CELLE DE L’Aprés-évian.Une légitimité qui saura nous conférer cette puissance et cette force à même d’imposer le respect à la France ET LA RECONNAISSANCE DE SON CRIME COLONIAL,ET CE,pas forcément toujours à travers DES LOIS MEMORIELLES ;L’HISTOIRE étant trop importante pour la laisser aux seuls politiques-parlementaires :L’Académisme-archivé et objectif en est l’arbitre prépondérant.
    ET SI LA FRANCE gouvernante COMME LE DISAIT SI BIEN le général de GAULLES a perdu la bataille,elle a aussi perdu sa guerre morale aux relents électoralistes contre les Algériens SOUS l’obus atomisant De L’Algérie, DONT l’AXIOME CERTIFIERA QUE LE COLONIALISME EST déjà un génocide.EST POUR CAUSE: Jamais depuis 1842 l’Algérie n’avait connu, même aux jours les plus sombres de son histoire, de répression plus féroce contre un peuple sans défense.
    Sur les routes, à travers les sentiers, dans les champs, dans les rivières, et dans les ravins,ce n’était que cadavres entrouverts où s’engouffrait le visage sanglant d’hommes,d’enfants,de femmes … Çà et là des villages entièrement rasés par des éléments d’une humanité primitive- aux balles meurtrières des civilisés disaient-ils déjà à PARIS MONSIEUR HOLLANDE.OUI c’était le 8 mai 1945 revisité D’Algérie par MOURAD.
    ET AU RIQUE DE FAIRE MAL SANS LE VOULOIR à CHARLES AZNAVOUR L’Arménien(que j’aime bien et avec lequel je partage la douleur du négationnisme) je reprendrai en refrain JACQUES BREL à ma façon en vous disant MONSIEUR HOLLANDE : quand on traine derrière soi , un nettoyage ethnique et un asservissement général d’une colonisation non civilisatrice anéantissant tout ce qui ne rampera pas à ses pieds de 1830 au 19 juin 1962 on ne joue pas aux lois mémorielles électoralistes et aux discours des supplétifs.AH!! ces gens-là !suis-je tenté de reprendre en refrain avec BREL.à VOUS DE REPRENDRE le refrain MONSIEUR HOLLANDE DEPUIS VOTRE VICTOIRE QUI SE DESSINE :POUR QUE NAQUISSE DES RELATIONS Algéro-Françaises PLUS QUE JAMAIS FORTES!.

  3. mourad25
    mars 20, 2012

    ET POUR EN FINIR JE DIRAI :QUE Les hommes rougissent, non des insultes qui viennent d’eux, mais de CEUX QUI EN SONT VICTIMES DANS LEUR POST-MORTEM.L’injure infondée n’outrage pas KRIM BELKACEM,BOUSSOUF ABDELHAFID,BENTOBAL,BOUDIAF,ABANE RAMDANE,MALEK BENABI,BEN BELLA,CHABANI,BOUMEDIENE… ; CAR,SEULE,l’insulte intelligente puisse les affecter.ET quand bien même Les hommes rougissent, non des injures qui viennent de proférer, mais de ceux qui en sont dans le panthéon du post-mortem les victimes..ET détrompez-vous Les insultes n’ont pas un grand avantage sur les raisonnements,ni sur moi : celui d’être admises sans preuves par une multitude de lecteurs y compris ceux D’EL WATAN.ET S’IL est des silences, parfois, qui blessent plus sûrement qu’une insulte;ne comptez pas sur moi moi de laisser faire ceux qui s’attentent à nos martyrs,à nos grands hommes comme: L’émir Abdelkader,Ben Badis,Abane ramdane,Boussouf,Malek benabi,Boudiaf,Ait Ahmed,,Krim Belkacem,Ben Bella,Boumediene…
    Quant à L’AFFAIRE ABANE RAMDANE dépassionez-là, en la libérant des luttes du pouvoir et des ressentiments familiaux .ET rendez-là à une écriture Académique de l’histoire objective,dépolitisée et désidéologisée.LA Vérité Unifiante en gagnera!,et ce, dans la maturation du peuple lecteur ,et à travers la subtilité nuancée du recul historique de la Nation Algérienne et de sa Raison D’état.

  4. Brahim Bendjaber
    mars 20, 2012

    je voudrai ajouter à mon précédent commentaire une question qui me semble trés importante:  » qu’avons nous fait pour honrer notre mémoire? »

  5. Brahim Bendjaber
    mars 21, 2012

    et, le curseur de notre mémoire, ne doit pas s’arreter en 1962

  6. DURAND
    mars 22, 2012

    1962 fut la fin de l ALGERIE.

  7. Djaoui
    mars 25, 2012

    Félicitations à OWNI et El Watan pour ce travail colossal et libérateur!
    Libérateur car il met des archives de la Guerre de libération nationale à la portée de chacun et en provoque d’éventuels commentaires; c’est la meilleure formation citoyenne démocratique.
    Libérateur également car il met le citoyen, l’écolier, l’étudiant, le chercheur en partie à l’abri des « triturations  » de l’histoire par des spécialistes installés de la Guerre.
    Libérateur par rapport à Aix en Provence où sont stockées les archives de l’Algérie
    Libérateur par rapport à tous « les pouvoirs  » du silence et de l’oubli aussi puissants en France qu’en Algérie
    Libérateur enfin par rapport aux « héros » et faisant place aux petits moudjahidines, aux moussebilines et fidayines!
    Libérateur car le citoyen participe à l’écriture de l’Histoire.
    S’il y avait des institutions sérieuses votre action serait soutenue et encouragée… Attendons!

  8. mourad25
    mars 25, 2012

    PRIS SOUS LES TUMULTES ET LES VICISSITUDES DU GRAND H DE L’HISTOIRE Libératrice D’Algérie, le pluriel d’un maréchal colonisateur Français en Algérie, c’est des maraîchers. Le pluriel d’un général pacificateur, fût-il de l’immense stature du Général DE GAULLE(dont je respecte le courage,l’honneur et l’apport exceptionnel pour son pays la france,pour l’europe et pour les relations internationales), c’est des généré dans la dégénérescence de l’époque colonialiste française, aux résonnances du plan de Constantine et du Sahara français.Le monstre colonisateur Français des enfumades…,du Huit Mai 1945…,et de la terre brûlée…, que l’on croyait DANS LE PARIS DE DE GAULLE l’exception civilisatrice, est la règle. Allez au fond de l’histoire : Néron est un pluriel,L’OAS EN EST UN AUSSI!!!, DE GAULLE,NON!,MAIS IL EN PORTE LES STIGMATES DE L’HISTOIRE.
    C’EST POURQUOI AI-JE TOUJOURS ET SCIEMMENT écris dans mes commentaires envoyés à EL WATAN ON LINE LE NOM DE L’ILLUSTRE Général DE GAULLE AVEC UN S(DE GAULLES,Mais jamais dans mes écrits Académiques) .Quand bien même le mot union de la France Gaulliste anté-évian, c’est au pluriel que j’en réponds et à l’unisson de la glorieuse révolution Algérienne;Un pluriel qui fait des union.
    ET donc à lire désunion pour nous autres qui sommes pour une Algérie indépendante,souveraine et indivisible de son Sahara et de sa Quête d’aujourd’hui
    Pour l’instauration d’une deuxième république cette fois-ci véritablement Authentique,Nationale,Moderne,Démocratique,,pérenne,prospère,puissante et universaliste;OUI, la république de L’Aprés-EVIAN.
    Quand les documents archivés et authentifiés de la genèse libératrice Algérienne se taisent, l’histoire des hommes et des femmes D’Algérie s’en aurait tu pour toujours.
    OUI,L’HISTOIRE DE LA Révolution Algérienne est aux Archives et aux témoignages authentifiés de ceux qui l’ écrivirent de leurs luttes ,de leurs sacrifices ou de leurs responsabilités directes ou indirectes;INTRA-MUROS OU EXTRA-MUROS.
    C’est pourquoi ai-je tenu à saluer L’initiative DU JOURNAL EL WATAN ET D’OWNI ,et à remercier ceux qui leur ont envoyé leurs documents et leurs témoignages ;Qui doivent cependant subir l’épreuve Académique d’authentification à même de les rendre référentiels dans des publications d’histoire.
    ET C’est signé un Algérien de la génération post-indépendance titulaire et diplômé de très hautes études universitaires en Histoire,économie et finances.
    LE DIT Algérien vous Salue de son humilité d’homme devant le courage et l’immensité , qui sont vôtres !Messieurs-Dames!!!.VOUS QUI SAVEZ QUE C’EST L’HISTOIRE D’Algérie,qui trés souvent, sinon,et à toujours justifie L’Algérie!.

  9. mourad25
    mars 26, 2012

    DE GAULLE(S)!,CE PLURIEL POURQUOI?
    PRIS SOUS LES TUMULTES ET LES VICISSITUDES DU GRAND H DE L’HISTOIRE Libératrice D’Algérie, le pluriel d’un maréchal colonisateur Français en Algérie, c’est des maraîchers. Le pluriel d’un général pacificateur, fût-il de l’immense stature du Général DE GAULLE(dont je respecte le courage,l’honneur et l’apport exceptionnel pour son pays la france,pour l’europe et pour les relations internationales), c’est des générés dans la dégénérescence de l’époque colonialiste française, aux résonnances du plan de Constantine et du Sahara Français.Le monstre colonisateur Français des enfumades…,du Huit Mai 1945…,et de la terre brûlée…, que l’on croyait DANS LE PARIS DE DE GAULLE Comme l’exception civilisatrice, érigeant la règle.MAIS, Allez au Fond de l’histoire : Néron est un pluriel,L’OAS EN EST UN AUSSI!!!, DE GAULLE,NON!,MAIS IL EN PORTE LES STIGMATES DE SA GAULLE COLONIALISTE Tantôt plan de Constantine et tantôt plan (de) CHALLE ,et Tantôt de REGGANE VIVANTE ET Atomisée,…
    C’EST POURQUOI AI-JE TOUJOURS ET SCIEMMENT écris dans mes commentaires envoyés à EL WATAN ON LINE LE NOM DE L’ILLUSTRE Général DE GAULLE AVEC UN S(DE GAULLES);
    Mais jamais dans mes écrits Académiques.
    Quand bien même le mot union de la France Gaulliste anté-évian, c’est au pluriel que j’en réponds et à l’unisson de la glorieuse révolution Algérienne;Un pluriel qui fait des union.
    ET donc à lire désunion pour nous Autres qui Sommes pour une Algérie indépendante,souveraine et indivisible de son Sahara ;et de sa Quête d’aujourd’hui-demain pour
    l’instauration d’une deuxième république cette fois-ci véritablement Authetique,Nationale ,Moderne,Démocratique,,pérenne,prospère,puissante,souveraine et universaliste.OUI, la République de L’Aprés-EVIAN ,DANS LAQUELLE la Nation élective Algérienne élira dans l’alternance ses élus,et sans Chiraquerie suis-je tenté de dire.
    Quand les documents archivés et authentifiés de la genèse libératrice Algérienne se taisent, l’histoire des hommes et des femmes D’Algérie s’en aurait tu pour toujours.
    OUI,L’HISTOIRE DE LA Révolution Algérienne est aux Archives et aux témoignages authentifiés de ceux qui l’ écrivirent de leurs luttes ,de leurs sacrifices ou de leurs responsabilités directes ou indirectes;INTRA-MUROS OU EXTRA-MUROS.
    C’est pourquoi ai-je tenu à saluer L’initiative DU JOURNAL EL WATAN ET CELLE SE SON PARTENAIRE ,et à remercier ceux qui leur ont envoyé leurs documents et leurs témoignages ;Qui doivent cependant subir l’épreuve Académique d’authentification à même de les rendre référentiels dans des publications d’histoire.
    ET C’est signé un Algérien de la génération post-indépendance titulaire et diplômé de très hautes études universitaires en Histoire,économie et finances.
    LE DIT Algérien vous Salue de son humilité d’homme devant le courage et l’immensité , qui sont vôtres !Messieurs-Dames!!!.VOUS QUI SAVEZ QUE C’EST L’HISTOIRE D’Algérie,qui trés souvent, sinon,et à toujours justifie L’Algérie!.

  10. Malik Hadj Amar
    mars 28, 2012

    Merci Mourad25 pour cet excellent témoignage d’une qualité remarquable,nous tous sommes assoiffés de connaitre la VRAIE histoire d »Algérie.Bravo à EL WATAN et OWNI.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mars 19, 2012 par dans Actu, Studio.
%d blogueurs aiment cette page :