El Watan2

le laboratoire médias

5 raisons d’assister à la fête de la guitare d’Alger

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’événement très attendu en février, puis reporté pour fin mars aura tenu en haleine les mélomanes et autres amateurs de la gratte. La salle Ibn Zeydoun sera, du mercredi 28 au vendredi 30, le quartier général de toute une génération de guitaristes de talent !

Pour la programmation. Les connaisseurs savent qu’une bonne programmation ne peut se faire sans les groupes Ithrane, Aminos, Dead&Crazy, Bermudes, la Seconde Méthode, Jovan Milenkevic, Dzaïr, Farida Ladjadj, Youva, Lotfi Attar, Nazim Kri, Redouane Tilmati, Sid Ali Mohamedi et Nazim Absolute.

Pour les tarifs. Très attractifs, puisqu’il ne faut débourser que 400 DA pour le spectacle, et la possibilité de prendre un abonnement pour les trois spectacles en ne déboursant que 1000 DA. N’oubliez pas que les soirées ont lieu à 20h.

Pour venir écouter les tendances. Le public algérois surfera sur les expériences musicales des différents artistes, en découvrant ou redécouvrant la fusion des styles. La musique n’est pas figée et en perpétuelle évolution grâce aux influences multiculturelles.
 
Pour rencontrer ses idoles. Cette fête se veut également un grand lieu de rencontre non seulement avec les artistes en coulisse ou en dédicace, mais aussi avec les autres fans qui forment la communauté d’amateurs de guitare d’Algérie.

Pour découvrir. Vous ne possédez pas la fibre rock ? Ce n’est pas une raison pour ne pas aller au moins une fois dans votre vie assister à ce rassemblement musical qui mérite toute l’attention. En bonus, une exposition serait visible dans le hall de la salle Ibn Zeydoun.

Faten Hayed

About these ads

2 commentaires sur “5 raisons d’assister à la fête de la guitare d’Alger

  1. BEKKAR
    mars 16, 2012

    C’est une très bonne initiative culturelle !
    Pourquoi ne pas y associer une partie pédagogie en invitant des professeurs de guitare autodidactes, ayant poursuivis des études supérieures dans les conservatoires à l’étranger, concertistes Algériens… même l’ancien professeur du conservatoire d’Alger qui est très âgé mais qui serait ravi, lui qui avait créé en 1954 la 1ère classe de guitare de France, il n’y en avait pas en métropole comme ils disait!
    J’ai personnellement participé à un colloque sur la guitare y participaient: Fernando, Fernandez lavie ancien d’Alger et qui créa en 1962 la 1ère classe de guitare de France à Strasbourg, Biréli la graine très grand guitariste manouche, Thomas Dutronc et beaucoup d’autres guitaristes tous styles confondus…
    Des échanges multi-formes permettent à tous les participants de fêter cet instrument et la musique qui s’en dégage.
    L’instrument a voyagé dans les affaires des Maures et a prospéré en Espagne où il est devenu l’instrument " National"…
    Bonne fête de la guitare. Bonne fête des guitares !
    WB ancien professeur à l’école municipale de musique de Annaba( 1968/1971 )
    Professeur de guitare 1972 à ce jour.Diplômé d’état. Directeur d’école de musique…

  2. ats
    mars 17, 2012

    domage que çà ne se passe pas dans la journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mars 15, 2012 par dans Actu, Uncategorized.
%d bloggers like this: